Triton

Invasion : 4 200 étrangers ont attaqué l’Europe vendredi

Publié le Mis à jour le

Parmi les vagues d’attaques subies par l’Europe, celles venues de Méditerranée sont les plus spectaculaires. Elles ne doivent pas faire oublier les innombrables autres vannes de l’invasion : regroupement familial, visas touristiques, accueil d’étudiants, attaques par la Bulgarie, par les îles françaises de l’océan Indien, la Guyane, par les territoires espagnols en Afrique du Nord, etc.

Ce vendredi, ce sont 4 200 nouveaux étrangers qui ont violé les frontières de l’Europe, avec la complicité active des gouvernements d’occupation. Les colonisateurs ont notamment été aidés par les gardes-côtes italiens ainsi que des navires militaires irlandais et allemands.

Il s’agit du nombre le plus important jamais constaté en une seule journée, signe de l’aggravation du problème malgré toutes les inutiles et coûteuses réunions gouvernementales, onusiennes, européistes, etc.

En deux jours, jeudi et vendredi, ce sont environ 5 000 étrangers qui ont attaqué l’Europe, pour plus de 40 000 pour la seule Italie et encore 37 000 en Grèce.

Immigration stop ! Rapatriement, maintenant !
Immigration stop ! Rapatriement, maintenant !