Invasion

Islamisation : à Tourcoing, la mairie UMP tolère les émeutes, pas les spectacles avec le mot « boudin »

Publié le Mis à jour le

La compagnie belge Thank you For coming devait présenter un spectacle intitulé « Boudin et chansons » lors de la fête de la musique de Tourcoing dans une dizaine de jours. La mairie UMP a annoncé subitement qu’elle refusait la présence des Belges. Les services de la municipalité pro-islamisation du judéo-arabe Gérald-Moussa Darmanin-Ouakid ont tenté de justifier cette censure par la présence du mot « boudin » dans le titre.

« Je trouvais cela inapproprié dans le cadre d’une fête de la musique »,

a confirmé l’adjoint au maire Didier Doarts, membre comme Gérald-Moussa Darmanin-Ouakidu parti Les Républicains (LR). L’existence du mot « boudin » dans la langue française « choque » les islamistes selon ce dernier, et les Français doivent donc se soumettre.

« Oui, le cochon peut être tabou, je vous l’accorde. Mais n’est-ce pas une raison pour lever le voile ? Doit-on laisser à quelques pseudo-nazis [sic] le droit de mettre le cochon en étendard ? »

s’est de son côté interrogé stupidement le metteur en scène du spectacle.

La Légion étrangère, dont le chant officiel est justement Le Boudin, n’avait pas fait connaître hier son avis sur cet acte de censure. Peut-être qu’un saut du 2e REP sur la mairie occupée de Tourcoing et dans les quartiers envahis de la ville pourrait régler cette question ?

Rappelons que la ville a été frappée par plusieurs nuits d’émeute la semaine passée, sans que la mairie ne réagisse en aucune manière. Faire la chasse au boudin paraît sans doute plus facile à Gérald-Moussa Darmanin-Ouakid que la traque de ses congénères racailles.

chard_réveil-islam-immigration_djihad_invasion

Contre l’invasion, les nationalistes dans les rues en Allemagne ce samedi

Publié le Mis à jour le

Avant Calais dimanche, les Allemands se mobilisent contre l’invasion dans le Brandebourg. Plusieurs centaines de nationalistes se sont réunis ce samedi à Neuruppin, à 70 kilomètres au nord-ouest de Berlin. Les nationalistes autonomes, le Parti national-démocrate d’Allemagne (NPD, Nationaldemokratische Partei Deutschlands) et d’autres groupes se sont rassemblés pour dénoncer « l’infiltration étrangère » et combattre « pour notre avenir ».

Manifestation contre l'invasion Neureppin 06062015- (10)

Les nationalistes dénoncent l’invasion toujours plus violente de leur terre, organisée par le grand patronat et les gouvernements d’occupation depuis plusieurs décennies. Désormais, ce sont les campagnes allemandes qui commencent à être suppurées alors que la situation sanitaire, morale, culturelle, biologique de l’Allemagne ne cesse de s’aggraver.

Manifestation contre l'invasion Neureppin 06062015- (5)

Quelques extrémistes, toujours fidèles alliés du système capitaliste, ont tenté, de loin, d’attaquer les manifestants pacifiques. À la fin du rassemblement, ce sont contre les nationalistes que les policiers ont fait pression, sans que les patriotes ne cèdent aux provocations.

Manifestation contre l'invasion Neureppin 06062015- a

« La race blanche est en danger » : une ministre estonienne dénonce l’invasion

Publié le Mis à jour le

« Aujourd’hui, une fois encore, je vois un jeune Nègre en pleine santé mendier de l’argent en Italie, à des gens qui ont travaillé dur pour se payer un déjeuner. Je pense que nous devrions commencer une campagne pan-européenne pour recueillir des signatures pour s’assurer que pas un seul de ces soi-disant réfugiés ne puisse traverser la Méditerranée. Assez de cette folie ! »

L’ancienne ministre des Affaires étrangères estonienne Kristiina Ojuland n’a pas craint de dénoncer l’invasion de l’Europe sur les réseaux sociaux. Violemment attaquée de toute part – mais bénéficiant également d’importants soutiens – elle a ardemment défendu ses positions. Dans une réponse à un commentaire, elle précise :

« Cessez d’employer le mot racisme ! Aujourd’hui, je sens que je suis une personne de race blanche, et la race blanche est en danger ! »

Kristiina Ojuland est membre du Parti de la réforme d’Estonie (ER, Eesti Reformierakond), un parti libéral-centriste adhérent de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE), aux côtés de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) et du Mouvement démocrate (MD) français, tous actifs partisans de l’invasion de la France et de l’Europe.

Les dirigeants de ces partis, François Bayrou, Jean Arthuis, Marielle De Sarnez, Jean-Louis Borloo, Ramatoulaye Yade-Zimet, Yves Jégo, etc., n’ont pas réagi.

Kristiina Ojuland, élue députée européenne en 2009, siège à leur côté à Bruxelles ; elle est même vice-présidente de l’ADLE.

 immigration-mort-de-leurope

Invasion : 4 200 étrangers ont attaqué l’Europe vendredi

Publié le Mis à jour le

Parmi les vagues d’attaques subies par l’Europe, celles venues de Méditerranée sont les plus spectaculaires. Elles ne doivent pas faire oublier les innombrables autres vannes de l’invasion : regroupement familial, visas touristiques, accueil d’étudiants, attaques par la Bulgarie, par les îles françaises de l’océan Indien, la Guyane, par les territoires espagnols en Afrique du Nord, etc.

Ce vendredi, ce sont 4 200 nouveaux étrangers qui ont violé les frontières de l’Europe, avec la complicité active des gouvernements d’occupation. Les colonisateurs ont notamment été aidés par les gardes-côtes italiens ainsi que des navires militaires irlandais et allemands.

Il s’agit du nombre le plus important jamais constaté en une seule journée, signe de l’aggravation du problème malgré toutes les inutiles et coûteuses réunions gouvernementales, onusiennes, européistes, etc.

En deux jours, jeudi et vendredi, ce sont environ 5 000 étrangers qui ont attaqué l’Europe, pour plus de 40 000 pour la seule Italie et encore 37 000 en Grèce.

Immigration stop ! Rapatriement, maintenant !
Immigration stop ! Rapatriement, maintenant !