Le préfet de police veut disséminer les clandestins sanitairement dangereux à travers la capitale

Publié le Mis à jour le

Les innombrables clandestins qui attaquent la France par centaines voire par milliers chaque jour représentent une grave menace sanitaire pour notre peuple. Cela n’est pas nouveau et depuis plusieurs années l’invasion a conduit à l’apparition ou la réapparition de nombreuses maladies et problèmes de santé que les Européens avaient éradiqués. Cela a conduit à de nouvelles pressions sur un système de santé déjà ruiné par 70 ans de république et surtout à faire courir d’importants risques à une population affaiblie par la vaccination et la surconsommation de médicaments.

La situation est telle que les autorités, ces mêmes autorités qui favorisent et organisent l’invasion, s’en inquiètent. Le préfet de police de Paris est intervenu aujourd’hui au conseil de Paris pour y évoquer la situation du camp occupé par les « migrants » au cœur de Paris. Sans la moindre réaction de la police, les délinquants ont créé un bidonville sous le métro aérien, sur le boulevard de La Chapelle (10e arrondissement). Outre les problèmes déjà connus et induits par ce type d’occupations, le préfet de police a annoncé qu’il y existait un « risque d’épidémie » :

« J’ai demandé à l’Agence régionale de santé un rapport sur la situation sanitaire de ce site. […] Je considère donc que ce péril imminent lié au risque d’épidémie est susceptible de justifier au plan juridique […] que je prenne un arrêté sur le fondement de mes pouvoirs de police générale »,

a-t-il précisé. Mais si le représentant du gouvernement a fait part de sa volonté d’évacuer les lieux, ce sera non pas pour expulser massivement tous les indésirables qui ont violé nos frontières et qui sont présents illégalement sur le territoire français, mais pour mieux disséminer ce risque à travers la capitale. « Des propositions d’hébergements individualisées en fonction de la nature des publics » seront proposées, quand des centaines de milliers de Français vivent dans la rue et que plusieurs millions d’autres vivent sous le seuil de pauvreté parfois sans le moindre soutien de l’État.

« Les autres personnes en transit vers d’autres destinations et qui ne veulent pas demander l’asile se verraient proposer une mise à l’abri temporaire. Ce travail de recherche d’hébergements en nombre suffisant est en cours »,

a également déclaré le préfet de police, se faisant ainsi le complice de l’invasion d’autres pays européens.

jeune_nation_057_vivre_ensemble_jn

Journal du 28 mai 2015

Publié le Mis à jour le

 

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

FRANCE

BASSE POLITIQUE

EUROPE

ÉTRANGER

AGENDA

 

 

L'artiste mal pensant - CICAD
L’artiste mal pensant – CICAD

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

À Ixelles, les Européens se défendent face à l’invasion

Des criminels étrangers ont agressé des militants sur la place du Luxembourg à Ixelles mardi après-midi. Les étrangers, dont aucun ne possède même de « papiers » belges, s’étaient imposés sur la place publique pour y diffuser leurs idées et actions racistes antiblanches. La racaille africaine a attaqué une équipe réunie par Laurent Ozon au mot d’ordre : ‪#‎StopImmigration‬, pour dénoncer cette provocation de délinquants ayant violé les frontières de l’Europe et prétendant exiger des « droits ».

Malgré une très nette infériorité numérique, les Blancs ont fait face à la racaille. Les témoignages divergent sur le déroulement de la suite des événements. Selon les médiats, la police n’est pas intervenue et les délinquants étrangers ont pu continuer leurs provocations à deux pas du Parlement eauropéiste. Selon Laurent Ozon au contraire, cette intervention a obligé la police à intervenir, conduisant à l’arrestation d’une quarantaine d’étrangers.

Vidéo : https://www.facebook.com/infoJeuneNation/videos/783465925085092/

//

 Jeune Nation mardi 26 mai 2015

Daniel Conversano : P.A.N, 2e extrait

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=j2gazMoR80M

 

 

 

FRANCE

Au Panthéon des escrocs, François Hollande est à la bonne place

11122553_10152975044699372_609671587_n

Il n’est pas Charlie : le maire de Roquebrune lourdement condamné

La justice d’occupation a confirmé la condamnation du maire ex-UMP de Roquebrune-sur-Argens (Provence) Luc Jousse à 10 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité. Il a été reconnu coupable de provocation à la haine raciale pour avoir osé dénoncer les agissements d’étrangers.

« Ce qui est presque dommage, c’est qu’on ait appelé trop tôt les secours »,

avait-il déclaré lors d’une réunion où était évoqué un nouvel incendie criminel déclenché par des Gitans dans un camp qu’ils venaient d’abandonner, dans un élan clair « d’humour, de dérision, destiné à dépassionner les débats, à débloquer une situation ».

« Dire que j’ai voulu brûler des gens m’est insupportable. Extraire cette phrase cruelle d’une demi-heure de débat, c’est si facile »,

a-t-il tenté de se justifier.

Un homme de 59 ans poignardé à mort à Lens

Un « fou » de 31 ans a attaqué un passant de 59 ans en pleine rue à Lens lundi. Touchée de plusieurs coups de couteau, la victime, qui semble avoir été visée au hasard, a été hospitalisée après son agression ; elle est décédée des suites de ses blessures mardi.

Devant les policiers, le tueur a reconnu les faits. Son état a pourtant été jugé incompatible avec sa garde à vue par un « expert », jugeant les propos qu’il a tenus après les faits « incohérents ». Le criminel a été placé en hôpital psychiatrique et pourrait ainsi échapper à un procès.

L’escroc capitalo-trotzkyste Kerviel est bien… un escroc

La justice a reconnu le droit de qualifier l’escroc Jérôme Kerviel, trader ultralibéral reconverti en pèlerin altermondialiste, d’escroc. Passé sans trop de difficulté des escroqueries de la haute finance aux escroqueries de l’extrême gauche, Jérôme Kerviel n’avait pas aimé que Roselyne Bachelot le qualifie d’escroc, mais aussi de pervers et de voleur. Il avait immédiatement porté plainte.

« En dépit de la véhémence du ton et des termes employés par Roselyne Bachelot, aucune animosité personnelle à l’encontre de Jérôme Kerviel […] ne paraît en l’espèce, pouvoir lui être imputée. […] En employant les termes du langage courant “malversation” et “escroc” Roselyne Bachelot, qui n’est pas une professionnelle du droit et n’a pas, comme vraisemblablement la majorité du public auquel s’adresse l’émission populaire à laquelle elle participe […] la maîtrise des termes juridiques, a utilisé des qualificatifs immédiatement compréhensibles des téléspectateurs. […] Même s’ils ne correspondent pas rigoureusement aux infractions pour lesquelles Jérôme Kerviel a été condamné […] ils reflètent néanmoins dans leurs effets et dans leur perception commune »,

ont précisé les juges.

Le nouvel ami de Jean-Luc Mélenchon a été reconnu coupable d’abus de confiance, de manipulations informatiques, de faux et d’usage de faux.

Les étrangers gitans encore moins surveillés

Alors que le gouvernement impose la surveillance généralisée des Français et notamment de leurs pratiques internet, que les nationalistes sont l’objet d’innombrables vexations, arrestations, gardes à vue, procès, prises d’empreintes digitales, ADN, etc., les Gitans font l’objet de nouvelles mesures de protection.

En commission, les députés de l’Assemblée – chaque jour plus – antinationale ont voté une proposition de loi PS supprimant l’obligation pour les Gitans de disposer d’un livret de circulation. Les députés se soumettent ainsi au Conseil d’État qui a imposé le 19 novembre d’abroger deux articles d’un décret de 1970 relatif aux modalités du livret de circulation. Les Français doivent donc payer des millions pour des « aires d’accueil » pour des individus refusant de s’intégrer, ils doivent payer pour faire face aux dégradations et destructions des communautés itinérantes s’installant illégalement sur des lieux privés et publics avec la complicité active des autorités et, en retour, n’ont pas même la consolation de se dire que ces étrangers seront un minimum surveillés.

Le texte tend également à faciliter le « droit [sic] de vote » de ces étrangers.

La tour Eiffel fermée à cause des attaques et menaces des voleurs étrangers

Le symbole de fer de la capitale a dû être fermé vendredi quand les employés ont exercé leur droit de retrait. Les salariés ont dénoncé leurs conditions de travail et particulièrement sécuritaires après de nouvelles agressions et menaces. La racaille, sûre de l’impunité de plus en plus large accordée par la justice de Christiane Taubira, multiplie ces derniers mois non seulement les vols et agressions, mais encore les menaces contre ceux qui tentent de s’y opposer. Les salariés eux-mêmes ont dénoncé la « recrudescence des agissements des pickpockets sur la tour Eiffel et suite à plusieurs agressions et menaces ».

« [Les criminels étrangers] montent en bande de 4-5 personnes. Parfois, il peut y en avoir une trentaine […]. Il arrive qu’ils se battent entre eux »,

a précisé une employée. Le racisme des criminels étrangers – qui visent particulièrement les Asiatiques selon les témoignages – n’inquiète pas les autorités.

Les malheureux réapprovisionnent leur magasin illégal.

Les malheureux réaprovisionnent leur magasin illégal Sauvons Calais

(Source : Sauvons Calais)

SAuvons Calais-

Nouveau procès pour Mahamadou Doucouré

Tanja Pozgaj avait 26 ans. Elle avait trahi sa race avec le criminel africain Mahamadou Doucouré, pourtant impliqué notamment dans des viols [racistes antiblancs] en réunion avec d’autres criminels étrangers. Il l’avait agressée à de nombreuses reprises lorsqu’ils étaient ensemble puis par la suite ; elle avait déposé des mains courantes – les policiers refusant probablement de prendre des plaintes – à de multiples reprises (onze) avant de se séparer de lui après lui avoir donné un fils. Il l’avait régulièrement menacé de mort avant le meurtre.

Le 16 février 2010, il s’était introduit chez la jeune femme et l’avait massacrée, lui infligeant, sous les yeux de leur enfant, 22 coups de couteau.

Il a écopé en première instance de 30 ans de prison pour ce meurtre. Pour les viols en réunion, il n’a écopé que de six ans de prison.

« L’immigration est une chance pour la France ». Nicolas Sárközy.

À lire

-« L’inquiétude de deux députés pour les langues régionales ». Si la réforme de la Marocaine Nanat Belkacem vise à privilégier notamment l’anglais et l’arabe, au détriment, outre du français, du latin, du grec, elle est soupçonnée de vouloir porter atteinte également aux autres langues de France. (Le Télégramme)

 Les douanes ont acheté des appareils de surveillance des mobiles dont l’utilisation est illégale ». (Le Monde)

-« À Polytechnique, l’État rétablit la “pantoufle” ». Le gouvernement remet enfin à l’ordre du jour la mesure obligeant les polytechniciens partant dans le privé avant dix ans de service après avoir bénéficié de l’enseignement public à rembourser. Les polytechniciens, en plus d’études gratuites, bénéficient d’un salaire d’environ 500 euros par mois. (La Croix).

 Les mauvais comptes des œuvres sociales de la police ». Corruption, PS et maçonnerie : l’Association nationale d’action sociale (ANAS) fait partie de l’élite de leur République. L’association continue à protéger le franc-maçon corrompu tout puissant – et sa famille – Jo Masanet malgré des chiffres désastreux (un déficit en hausse de… 283 % en un an). L’ANAS a pour avocat Thierry Lévy. (Le Monde)

 Polémique autour d’un film sur les skinheads ». Vous êtes un marxiste culturel sans talent ? Vous avez pu réunir d’importants fonds pour un film suintant le racisme antiblanc, la promotion de l’invasion et la bienpensance, le reniement, l’abandon, mais dont vous savez qu’il est extrêmement mauvais et qu’il sera un pitoyable échec ? Alors, comme Patrick ‘Diastème’ Asté, n’hésitez pas : criez au complot, inventez une polémique grâce à la presse aux ordres. (Le Figaro) (Charente Libre) (France 3) (Slate) (Libération), etc.

-« Doutes sur la sécurité du chef de l’État ». Après un incident – un homme de l’élite policière a fait tomber son arme et tiré par mégarde dans les toilettes de l’Élysée – des membres du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) dénoncent l’inefficacité et l’amateurisme de la protection de François Hollande, notamment par la faute de ce dernier.

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x2rihet_francois-hollande-est-il-mal-protege_news

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

Ces cadres du PS qui occupent illégitimement des HLM : le cas de Christine Lagrange à Avignon

La « socialiste » Christine Lagrange a obtenu un logement social en 1997 de façon, semble-t-il, légale, en tant que logement de fonction. La mairie, alors tenue par l’UMP, lui avait accordé en tant qu’institutrice. Christine Lagrange l’occupe toujours 18 ans plus tard, alors même qu’elle est devenue une notable politicienne avec des revenus plus que conséquents.

L’affaire fait grand bruit dans l’agglomération d’Avignon, où « plus de 100 000 personnes sont considérées comme mal logées » précise le Midi Libre. Alors que la polémique enfle, elle prétend désormais chercher un logement depuis… l’automne dernier. Mais plus de six mois plus tard, elle n’aurait rien trouvé, bien qu’ayant cherché

« notamment avenue de la Synagogue »

selon son témoignage. Un étonnant échec pour une personne cumulant pour ses seules indemnités au moins 4 000 euros par mois (adjointe au maire à l’urbanisme de la mairie d’Avignon, conseillère d’agglomération et conseillère régionale).

En bref

* Bon ?

Selon une enquête Odoxa, 76 % (-2) des personnes interrogées répondent « non » à la question : « Diriez-vous que François Hollande est un bon président de la République? » ; elles sont 95 % parmi les sympathisants de droite.

* Pythie.

« Ce que je sais c’est que l’année 2015 sera meilleure que l’année 2014, la reprise économique est là »,

François Rebsamen. L’inversion de la courbe de la reprise économique, c’est pour bientôt, maintenant. Du côté du chômage, la France a connu son plus haut niveau historique en mars 2015, en forte augmentation sur un an par rapport à mars 2014.

* Fol qui s’y fie

Après avoir annoncé sa candidature, puis après avoir annoncé le retrait de sa candidature, Marion Maréchal-Le Pen a… annoncé sa candidature aux élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« J’ai pris ma décision. Je serai bien candidate »,

a-t-elle (ré)affirmé. Elle était revenue sa décision pour empêcher son grand-père de l’influencer (?).

* Spécialiste

« Elle est totalement inexpérimentée et n’a jamais démontré sa capacité à gérer une collectivité la plus petite soit-elle. Avoir Marion Maréchal-Le Pen à la tête de Paca, avec les valeurs dangereuses qu’elle représente, serait une catastrophe pour l’économie touristique de la région »

s’est lamenté Éric Ciotti, membre de l’UMP, sárközyste, anciennement très proche de Christian Estrosi, sorte de spécialiste par l’incarnation de la catastrophe.

* Parlementarisme exemplaire

L’association Pour une démocratie directe a annoncé avoir porté plainte contre 14 députés qui ont utilisé illégalement les sites mis à disposition avec l’argent du contribuable via l’indemnité représentative de frais de mandat des parlementaires (IRFM) pour participer à des campagnes électorales, des sites de surcroît accessibles directement sur les sites du Sénat et de l’Assemblée.

* Justice républicaine

Le tribunal des référés de Paris a autorisé Nicolas Sárközy à offrir une virginité retrouvée à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), impliquée dans d’innombrables scandales politico-financiers, sous le nom des Républicains. Les juges ont rejeté l’étonnante requête d’un groupe d’activistes marxistes qui prétendaient interdire aux libéraux de choisir le nom de leur parti. Les juges ont néanmoins refusé de transmettre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) logiquement soulevée par les avocats de l’UMP qui rappelaient que la loi prévoit que les partis politiques « se forment et exercent leur activité librement ».

EUROPE

Les élections générales au Danemark fixées le 18 juin

Les autorités ont annoncé la tenue des prochaines élections législatives au Danemark au 18 juin prochain. Les précédentes s’étaient déroulées en 2011 ; elles avaient porté au pouvoir la gauche qui a maintenu depuis une coalition au pouvoir tant bien que mal. Elles avaient été marquées par une forte poussée d’un parti populiste, le Parti populaire danois (DF, Dansk Folkeparti), qui avait obtenu 12,3 % des voix et 22 députés. Les derniers sondages pour 2015 lui accordent entre 17,1 % et 21,1 %.

Le mouvement nationaliste Parti des Danois (DP, Danskernes Parti) de Daniel Carlsen espère pouvoir présenter des candidats au Folketing ; il doit pour cela recueillir le parrainage de 20 000 Danois.

Chances pour l’Espagne : dans une communauté gitane, une fillette mariée et violée à 11 ans

Les policiers espagnols ont annoncé avoir sauvé une gitane de onze ans, vendue par sa famille installée Séville à des cousins occupant Valladolid pour 17 000 euros. La fillette avait été livrée à sa nouvelle famille et mariée en Roumanie à un individu de 19 ans. Elle aurait servi à la communauté de souffre-douleur ; l’enquête ouverte, outre le mariage forcé, vise des faits de trafic d’être humain, mauvais traitements, vol, abus sexuel, agression sexuelle et exploitation. Cinq chances pour l’Espagne ont été arrêtées.

« Ils l’insultaient, la menaçaient, l’agressaient constamment, l’obligeant à avoir des relations sexuelles […], à faire des travaux agricoles, la récolte de raisins et des pommes de terre, avec des journées de travail intenses et sans recevoir aucune rémunération »,

selon les autorités espagnoles.

 

 

 

 

ÉTRANGER

Nouvelle agression israélienne à Gaza

L’aviation de l’État criminel d’Israël a attaqué plusieurs cibles dans la bande de Gaza mercredi, prétextant des tirs de roquette. Israël occupe depuis 1947 la Palestine après plusieurs années de guerre et surtout grâce au Grand Mensonge, et après une violente épuration ethnique soutenue par les communautés juives à travers le monde et les différents pays aux ordres d’Israël alors comme aujourd’hui.

Sans aucune preuve, l’armée israélienne a accusé le Mouvement de résistance islamique (Ḥarakat al-Muqāwamah al-ʾIslāmiyyah, ou Hamas [ferveur]) alors que des sources médiatiques évoquent des tirs effectués par des rivaux du groupe palestinien dans une période de fortes tensions en Palestine.

visuels_jn_vieille_ecole-israel-

 

Le monde en guerre

* Islamisme mondialisé

-Un islamiste a été arrêté et inculpé au Texas pour avoir soutenu l’État islamique (ÉI) et tenté de rejoindre le groupe terroriste en Syrie.

-Saddiq el-Abbadi, islamiste yéménite membre d’Al-Qaïda Péninsule arabique (AQPA, Tanẓīm al-Qā‘idah fī Jazīrat al-‘Arab) a plaidé coupable lors d’un procès à New York. Il serait l’un des cadres du groupe terroriste, passés par l’Irak et le Pakistan.

-Une Européenne reniée vivant en Australie, Jasmina Milovanov, a rejoint les rangs des égorgeurs en abandonnant ses deux enfants.

* Amériques

-Colombie. Parmi les activistes des Forces armées révolutionnaires de Colombie-Armée du peuple (FARC-EP, Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia-Ejército del Pueblo dit FARC) tués lors d’une intervention de l’armée dans un camp le 21 mai figure un cadre de l’organisation narcomarxiste, Pedro ‘Jairo Martinez’ Nel Daza Martinez, qui faisait partie des négociateurs à Cuba. Les FARC ont également annoncé la mort de l’un de plus haut dirigeant, Alfredo ‘Roman Ruiz’ Alarcon Machado, dirigeant du groupe dans le nord-ouest et membre de l’état major central, tué lors de combats lundi. En quelques jours, les autorités ont tué 40 guérilléros.

-Brésil. Une émeute dans une prison a fait neuf morts parmi les détenus lundi. L’un d’eux a été décapité.

* Afrique

-Mali. Un casque bleu de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) qui circulait en voiture à Bamako a été tué et un autre a été blessé dans la nuit de lundi à mardi. Des inconnus ont ouvert le feu sur la voiture siglée « ONU ». Les deux soldats étaient membres du contingent du Bangladesh.

-Nigéria. Un massacre attribué aux nomades musulmans peuls a fait au moins 23 morts dans le secteur de Logo (Benue, centre).

À Gubio, c’est au Groupe sunnite pour la prédication et la lutte (Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’Awati Wal-Jihad, dit Boko Haram) qu’est attribué un massacre qui a fait au moins 43 morts.

-Kenya. Le Mouvement de la jeunesse en lutte (HSM, Ḥarakat ash-Shabāb al-Mujāhidīn, dit al-Shebab) est accusé d’être à l’origine de l’enlèvement de treize policiers lundi dans la région de Garissa (nord) et de la mort de plusieurs autres.

* Maghreb

-Algérie. Selon les autorités, l’un des islamistes tués lors d’une opération militaire qui a fait 25 morts la semaine dernière a participé à l’assassinat d’Hervé Gourdel.

-Tunisie. Le premier ministre du gouvernement de Tobrouk a échappé à un attentat mardi.

* Proche Orient

-Égypte. Huit islamistes, dont cinq en fuite, ont été condamnés à mort après avoir été reconnus coupables de violences sur les forces de sécurité et pour leur appartenance à des groupes terroristes.

Une attaque dans le Sinaï a fait un mort et huit blessés parmi des policiers mercredi.

-Syrie/Liban. Le Parti d’Allah (Hezbollah) a annoncé avoir totalement éradiqué un groupe de criminels appartenant au Front pour la victoire du peuple du Levant (Jabhat an-Nuṣrah li-Ahl ash-Shām dit Front al-Nosra) dans le jurd d’Ersal (est).

-Syrie. Les combats entre Palestiniens et l’État islamique (ÉI), appuyé par le Front pour la victoire du peuple du Levant (Jabhat an-Nuṣrah li-Ahl ash-Shām dit Front al-Nosra), ont repris dans le camp de Yarmouk situé près de Damas, quelques semaines après de violents combats. Les islamistes avaient été partiellement repoussés du vaste camp, mais en occupent une large partie depuis.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les miliciens kurdes ont délivré quatorze villages chrétiens assyriens du nord-est de la Syrie occupés depuis février par l’État islamique (ÉI).

L’armée syrienne a éliminé plus de 140 terroristes lors d’un raid aérien mené contre la base de Tabka (Rakka, nord).

Les terroristes ont assassiné une vingtaine de Syriens à Palmyre lors d’une macabre mise en scène dans les ruines antiques.

-Irak. L’armée irakienne épaulée par les milices chiites et les tribus sunnites ont lancé un assaut dans le secteur de Ramadi pour reprendre la ville à l’État islamique (ÉI), qui l’a reconquise le 17 mai. Les Irakiens tentent actuellement d’encercler les islamistes avant de donner à l’assaut à la ville.

* Arabie

-Arabie séoudite. Un membre des forces de sécurité et un autre individu, présenté comme un civil par les autorités séoudiennes, ont été tués lors de bombardements lancés depuis le Yémen, pays que l’Arabie séoudite attaque régulièrement depuis plusieurs semaines et où elle a causé de nombreux morts.

 

 

 

AGENDA

29 mai 2015, Nice : « Corps francs : passé ou futur ? »

Corps-Francs

30 mai 2015, Caen : Réunion de la Ligue nationaliste

Guy Guerrin et des représentants de la Ligue nationaliste Manche, Orne, Calvados se retrouveront sur les thèmes : « la réunification: nos attentes de Bas Normands »; « élections présidentielles de la république française de 2017 ». Renseignements : 02-31-79-62-04.

30 mai 2015, Lyon : Hommage des Caryatides à Jeanne d’Arc

jeanne-lyon-caryatides-2015

30 mai 2015, Nancy : conférence-dédicace sur Piss Christ Fora

Le samedi 30 mai 2015 aura lieu à 20h à proximité de Nancy une conférence avec François Veyret-Passini sur le thème : « Quand la Corse se lève contre le blasphème ».

7 juin, Calais : Manifestation de Sauvons Calais

Sauvons Calais-manif 07062015

 

L’homme qui vomissait sur le drapeau français, l’immonde Jean Zaÿ, au Panthéon

Publié le Mis à jour le

[Nous publions ci-dessous un article de 2014]

François Hollande annoncera vendredi, dans un discours au Mont Valérien en hommage à la « résistance », les noms des prochains « panthéonisés ». Plusieurs médiats ont annoncé que quatre noms ont été choisis. Des choix très politiques : tous ont été engagés politiquement, à gauche ou à l’extrême-gauche, ou dans de très autopromotionnels engagements « humanitaires ». Toutes sont liés à la « résistance ».

Le premier est Pierre Brossolette, militant d’extrême-gauche, franc-maçon, mais aussi cadre de la LICA, l’ancêtre de l’une des plus importantes associations de l’anti-France, la LICRA, quand l’association ne se cachait d’être un organe de combat des seuls Juifs. François Hollande a ensuite choisi Germaine Tillion et Geneviève De Gaulle, deux autres « figures » de la « résistance » non-patriote.

Le dernier est l’ignoble ministre juif de l’Éducation nationale sous la IIIe République, Jean Zay. L’entrée au Panthéon de cet homme qui haïssait la France est une vieille revendication de la secte maçonnique. Le Grand Orient de France (GODF) a multiplié ces dernières années les actions pour imposer cette pourriture au Panthéon. En 2007, le GODF avait publié une plaquette consacrée à ce sujet.

Récemment encore une loge juive exigeant que François Hollande cède. Cela n’a pas été longtemps.

Cet homme, qui déshonore par son nom de nombreux établissements scolaires en France, fut un ministre particulièrement haineux contre les valeurs patriotiques et traditionnelles. Il est resté toute sa vie fidèle à la haine de la France et des Français qu’il exprimait dans un « poème » dont il faut rappeler la teneur.

Il s’intitule Le Drapeau. Il traite du drapeau français. Pour ce Juif, le drapeau national français est décrit comme « cette saloperie-là », « cette saloperie tricolore », « cette loque », « cette immonde petite guenille », « cet ignoble symbole » « de la race vile des torche-culs ». Un drapeau que cette vermine avouait haïr « férocement » : « Oui, je te hais dans l’âme, je te hais pour toutes les misères que tu représentes […] Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel le blanc livide de tes remords. »

Jean Zay Déserteur juif

Le fonds de Dominique et Vanessa Strauss-Kahn placé en faillite

Publié le Mis à jour le

Le site du fonds d’investissement de Dominique Strauss-Kahn a été subitement mis hors ligne, puis ses dirigeants ont annoncé son placement en cessation de paiement. Finalement en milieu de semaine, il a été déclaré en faillite. Le fonds, créé par Dominique Strauss-Kahn et son coreligionnaire Thierry Leyne – qui s’est suicidé le 23 octobre – ambitionnait de lever 2 milliards d’euros. Mais les escroqueries de LSK et les pratiques de ses dirigeants ont conduit le fonds à sa rapide mise à l’écart par le milieu bancaire, jusqu’à sa mise en faillite.

« Les membres du Conseil d’administration de la société LSK ont découvert des engagements supplémentaires au sein du groupe dont ils n’avaient pas connaissance et qui aggravent sa situation financière délicate »

affirmaient ses dirigeants après la mise en cessation de paiement, reportant la totalité de la faute sur Thierry Leyne. Le 24 septembre 2014, une nouvelle société, issue de LSK a été créée : DSK Global Investment Fund Limited.

dsk-israel diaspora-1

 

La fillasse Assya Asset Management Suisse, qui devait être géré par la fille de l’ancien ministre socialiste, Vanssa Strauss-Kahn, s’était rapidement mis hors service. Le site internet n’était plus accessible et à ceux qui parvenaient à contacter une secrétaire, celle-ci répondait : « tous les responsables sont en réunion à l’extérieur ». Une réunion de plusieurs jours : ils n’ont toujours pas rejoint leurs bureaux.

« Thierry Leyne a vécu dix ans à Genève. Sa femme s’y est suicidée en se jetant dans le vide il y a trois ans. Or, depuis sa disparition la semaine dernière, aucun financier suisse ne lui a rendu hommage. Plus inquiétant encore [sic], la communauté juive ne s’est pas manifestée non plus. Ce n’est pas bon signe »

a constaté un banquier sur place.

La fédération suisse de tennis n’a pas réagi non plus. Pourtant, il y a peu, Dominique Strauss-Kahn et Thierry Leyne avaient annoncé qu’ils devenaient le sponsor de l’équipe suisse en Coupe Davis.

CÉDIS : Jean-Vincent Placé au cœur d’un nouveau scandale politicofinancier

Publié le Mis à jour le

Jean-Vincent Placé a beaucoup fait parler de lui ces derniers mois. Si son action politique a été nulle en matière d’écologie, le nom du Coréen apparaît pour la troisième fois en quelques mois dans une affaire politicofinancière, révélant le rapport très malsain que ce franc-maçon entretient avec l’argent.

La presse avait révélé qu’il a refusé durant plusieurs années de payer les amendes reçues lors d’innombrables délits routiers. Se croyant au-dessus des lois, il avait amassé pour près de 20 000 euros d’amendes impayés, qu’il refusait de payer à l’administration fiscale. En 2013, il avait dénoncé et combattu la loi sur la transparence en politique. Il avait ensuite refusé de s’y plier, cachant aux autorités sa participation financière dans une société privée. Dans les deux cas, ils avaient multiplié les mensonges avant, devant l’évidence, de reconnaître sa culpabilité.

La troisième et dernière affaire en date concerne le financement du siège d’Europe écologie-Les Verts (EÉLV). Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour détournement de fonds publics et financement illégal du parti d’extrême gauche après une plainte de l’Union des contribuables franciliens (UCF). L’association s’était saisie de l’affaire pour des faits révélés par un reportage de France 2 à l’automne dernier. En 2004, le Centre d’éco-développement et d’initiative sociale (CÉDIS) a pris pour 75 000 euros de part dans Un toit pour les Verts, la société civile immobilière (SCI) qui a acheté le siège social d’EÉLV à Paris.

 

Le CÉDIS est un organisme de formation, financé par l’argent public ; la participation à l’achat d’un immeuble d’un parti politique constitue clairement un détournement de fonds publics, doublé du financement illégal de ce parti.

L’histoire est d’autant plus intéressante que c’est Jean-Vincent Placé qui a dirigé le CÉDIS jusqu’à 2011 – il y avait été placé alors par Jean-Luc Bennhamias – poste qu’il a quitté pour devenir membre du conseil d’administration. C’est le sénateur coréen qui a organisé cette prise de participation d’un centre de formation – le Bygmalion de l’extrême gauche comme en témoigne le portefeuille du CÉDIS (ATD-quart-monde, Alternatives économiques ou la Fondation Danielle Mitterrand) – financé par le contribuable dans une organisation politique.

//vk.com/video_ext.php?oid=-59782246&id=170003069&hash=c7b7ce7c71a58cdb&hd=2

 

Le CÉDIS tout entier est une escroquerie des « Verts », à l’image des sociétés de formation ou de conseil de l’UMP créées dans le sillage ou à l’image de Bygmalion, comme « l’entreprise » de Guillaume Peltier, fonctionnant grâce à ses amis politiques, avec l’argent du contribuable pour des « formations ». Tout ce petit monde vit en vase clos, détournant de manière plus ou moins légale l’argent du contribuable. Après Jean-Vincent-Placé, le CÉDIS est aujourd’hui dirigé par Dominique Plancke, fondateur des Verts, qui, comme de nombreux autres « écolos », n’a jamais connu la nature et n’a toujours vécu que par la politique (salarié d’une « Maison de la nature et de l’environnement », il bénéficie depuis plus de vingt ans d’abondantes indemnités en tant qu’élu – il est actuellement conseiller régional – est ou a été permanent, etc.). Au conseil d’administration siègent divers politiciens d’extrême gauche : Maryvonne Boileau, conseillère régionale en Rhône-Alpes, Véronique Bérégovoy, nièce par alliance du premier ministre suicidé de François Mitterrand et conseillère régionale en Normandie, Jacques Picard, conseiller régional en Île-de-France, Virginie Drapier, élue dans le Pas-de-Calais, etc.

Comme Bygmalion, le CÉDIS est agréé par le ministère de l’Intérieur pour la formation des élus. Comme Bygmalion, de lourds soupçons pèsent sur la réalité des formations fournies : des élus auraient signé des listes d’émargement à des formations qu’ils n’auraient pas suivies.

La plainte de l’UCF vise encore le paiement par le CÉDIS de 20 000 euros pour la location d’une salle à Toulon en 2004 lors des universités d’été des Verts.

« Ce sont des pratiques qui deviennent aujourd’hui insupportables pour l’opinion publique, pour les contribuables »

a dénoncé l’avocate de l’Union des contribuables franciliens.

« J’avais même oublié… 75 000, c’est peut-être des sommes importantes pour vous, mais bon voilà »

Image de prévisualisation YouTube

Cette plainte n’empêche par l’étranger de parader dans les médiats. À l’issue des élections sénatoriales, il s’est lancé dans une diatribe raciste antiblanche, pour réclamer le remplacement des Blancs par des étrangers.

Image de prévisualisation YouTube

Combien d’incompétents européens siègent dans les parlements asiatiques ? Combien au Zimbabwe ? Pourquoi les Blancs, évincés des pays d’Afrique qu’ils avaient colonisés, où ils ont apporté la civilisation, l’éducation, l’hygiène, le progrès technique devraient être les seuls à accepter d’être envahis ?

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

La partie du reportage de France 2 consacrée aux détournements d’EÉLV :

Image de prévisualisation YouTube