Puputsch : Philippot obtient la peau de Gollnisch et Arnautu

Publié le Mis à jour le

Le pute-putchiste énarque chevènementisto-gaulliste Florian Philippot continue à éliminer les derniers vestiges du FN-canal historique. Avec ses mignons et avec l’assentiment de Marine Le Pen, il a obtenu l’élimination de deux cadres historique du Front national de deux commissions. Bruno Gollnisch a été évincé de la commission des conflits, alors que cette dernière est convoquée pour virer des candidats aux élections départementales aux pensées, propos ou messages politiquement incorrects ayant géné l’occupant juif ou les communautaristes pédérastes.

Marie-Christine Arnautu, déjà éliminée de la fédération des Alpes-Maritimes il y a quelques jours, a été débarquée de la Commission d’investiture. Cette dernière doit justement se réunir pour désigner des candidats aux élections régionales – pas de la famille Le Pen dont les membres, toujours au-dessus des lois, se proclament, comme Marion Maréchal-Le Pen, eux-mêmes candidats, ou plus candidats, ou à nouveau candidat, quand cela leur chante.

Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu payent leur pourtant relativement faible soutien à Jean-Marie Le Pen violemment attaqué ces dernières semaines par des individus ayant pour caractéristiques communes d’avoir rejoint le parti depuis moins de cinq ans – parfois n’étant pas même adhérent – et d’aujourd’hui en vivre grassement comme Gilbert Collard et Florian Philippot.

Ces nouvelles attaques interviennent alors qu’une purge est menée au niveau des fédérations depuis plusieurs semaines pour éliminer tous les cadres suspects d’être trop catholiques, trop radicaux, trop lepénistes, trop patriotes, etc. Alexandre Simonnot, qui avait multiplié comme tant d’autres les gestes de soumission à Marine Le Pen, après avoir été déchu de ses responsabilités départementales, vient d’être suspendu du parti d’extrême droite.

Publicités

Il n’est toujours par Charlie : un spectacle humoristique de Dieudonné interdit

Publié le Mis à jour le

Il n’est toujours par Charlie : un spectacle humoristique de Dieudonné interdit

La justice s’est montrée très favorable à l’Union pour un mouvement populaire (UMP) ces derniers jours – malgré les inévitables mises en examen ou condamnation pour corruption. Le parti libéral s’est plaint que son binôme socialiste veuille l’empêcher de prendre pour nom Les Républicains. Le maire UMP de Limoges Émile-Roger Lombertie a montré lui qu’il méritait tout à fait le nom des égorgeurs de 1793, des épurateurs de 1944, des assassins de 1962 : prétextant « des risques sérieux de troubles à l’ordre public », il a interdit le spectacle de l’humoriste africain Dieudonné M’Bala M’Bala, prévu au Zénith de Limoge le 13 juin.

Dans un communiqué, il a pourtant prouvé lui-même qu’il mentait et que c’est uniquement les idées de Dieudonné qui l’ont poussé à interdire le spectacle : « la liberté d’expression ne saurait justifier l’antisémitisme, le racisme, le négationnisme, l’appel à la haine et l’apologie du terrorisme, qui constituent des délits sanctionnés par le Code pénal » a déclaré le tchékiste sárközyen.

Alors qu’elles proclament toutes deux la « liberté d’expression » comme un droit imprescriptible, il a justifié son interdiction en citant la Déclaration des droits de l’Homme et la Convention européenne des droits de l’Homme.

À Limoges, les maires UMPS se suivent et se ressemblent : il y a quelques mois le précédemment maire, le PS Alain Rodet, avait également annoncé sa volonté d’interdire les spectacles de ceux qui ne pensent pas comme lui.

Huit heures d’émeutes dans un quartier envahi de Savigny-sur-Orge

Publié le Mis à jour le

Prenant prétexte d’une opération de police pour mettre fin à des délits dans un hall d’immeuble, les occupants ont lancé une émeute mardi en fin d’après-midi dans le quartier de Grand Vaux à Savigny-sur-Orge. Les violences ont duré huit heures, s’achevant vers une heure du matin. Le bilan est lourd : un policier blessé, une voiture et huit conteneurs à poubelles incendiés, de nombreux caillassages contre les pompiers et les policiers. Il n’y a eu que deux interpellations.

À l’origine des violences, une patrouille de police appelée sur des nuisances commises par un groupe de racailles dans une entrée d’immeubles a rapidement dégénéré. Les policiers, qui dérangeaient probablement le trafic, ont été violemment agressés.

Un syndicat du système, refusant de dénoncer les véritables maux à l’origine de la situation – leur République et l’invasion – s’est contenté d’évoquer « le sentiment d’impunité dont font preuve ces délinquants qui n’hésitent pas, pour faire de ces quartiers leur territoire, à s’en prendre lâchement et physiquement aux forces de l’ordre ».

Dans la nuit de mercredi à jeudi, d’autres incendies criminels ont été constatés, notamment contre une voiture à nouveau et plusieurs conteneurs à poubelles.

racailles_police_nationalistes

Journal du 29 mai 2015

Publié le Mis à jour le

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

FRANCE

BASSE POLITIQUE

EUROPE

ÉTRANGER

AGENDA

L'artiste mal pensant - Rebelles
L’artiste mal pensant – Rebelles

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Anjou nationaliste

//

Le nationalisme en Anjou ? C’est Anjou nationaliste ! Rejoins tes camarades !

Posted by Jeune Nation on jeudi 28 mai 2015

FRANCE

Au sein des GCP du 2e REP

Immersion au sein des commandos du 2e Régiment étranger parachutiste de Calvi.

Pendant que la France souffre, l’oligarchie socialiste parade à Rolland Garros

Il y a quelques jours, Anne Hidalgo et Manuel Valls faisaient des apparitions remarquées parmi les starlettes et les producteurs milliardaires au Festival de Cannes. Moins la gauche parvient à gérer la chose publique, plus elle prend goût aux frivolités mondaines. Désormais, c’est à Rolland Garros que les cadres du PS se montrent, en attendant sans doute Deauville et Ibiza cet été pour préparer Aspen et Courchevelle cet hiver.

Anne Hidalgo, Najat Vallaud-Belkacem, Manuel Valls et Jean Gachassin

L’opposition à la Constitution européenne plus forte que jamais

Loin des rêves fédéralistes des mondialistes, le rejet de leur Union européenne est plus fort que jamais. Selon une enquête IFOP, 62 % des personnes interrogées disent qu’elles voteraient « non » à la Constitution européenne si une consultation était organisée – comme le prévoit la Grande-Bretagne –, contre seulement 38 % de oui .

En 2005, les Français, consultés par référendum, avaient très largement rejeté, à 55 % contre 45 %, la constitution européenne que Nicolas Sárközy avait imposée quelques années plus tard, violant ouvertement la volonté populaire.

Un record pour la France : celui de la consommation de cigarettes de contrebande

Le gouvernement Valls-Hollande, digne héritier de ses prédécesseurs Fillon-Sárközy, a très peu de records à faire valoir. Il serait injuste de passer sous silence les rares domaines où la France est désormais en tête en Europe. C’est le cas pour la consommation de cigarettes achetées hors des réseaux légaux. Les Français ont acheté, selon une enquête financée par les quatre principaux fabricants “légaux”, 8,89 milliards de cigarettes de contrebande en 2014, soit 14,7 % de la consommation totale, un chiffre en baisse de 8 %.

Popularisée notamment par les producteurs d’Hollywood, la consommation de cigarettes a bondi en Europe après la Seconde Guerre mondiale, notamment imposée par l’occupant américain dans le cadre du Plan Marschall.

« Au cours de la réunion de Paris (le 12 juillet 1947) qui a mis en mouvement le plan Marshall, il n’y avait aucune demande des Européens spécifique au tabac. Cela a été proposé et mis en avant par un sénateur de Virginie. Au total, pour deux dollars de nourriture, un dollar de tabac a été acheminé en Europe ».

(Robert Proctor, La Guerre des [nationaux-socialistes] contre le cancer).

Le métissage, une chance, aussi, pour les « mâles » qui trahissent

Le procureur avait requis cinq ans de prison ferme. Les juges ont finalement infligé à Zakia Medkour trois ans, dont dix-huit mois de prison ferme, assortis de plus de 200 000 euros de dommages et intérêts à verser à sa « victime ». Cette dernière est Maxime Gaget, qui avait comme de nombreux autres succombé à la propagande mondialiste pro-métissage et s’était uni à l’étrangère qu’il avait rencontrée sur internet. Entre 2007 et 2009, cette dernière lui a infligé des violences conjugales tendant à la torture. « Les actes reprochés à Mme Medkour vont au-delà de la violence » avait déclaré le procureur à l’audience, évoquant des brûlures de cigarettes, l’ingestion d’éponges, de produits ménagers toxiques, etc.

L’avocate – étrangère également – de la criminelle, Houria Si Ali, s’est félicitée de la faiblesse de la peine, évoquant une « décision juste » (sic).

Racket shoatique : le gouvernement laquais des Juifs ET des États-Unis

La commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale a finalement reporté son vote sur un projet de loi validant un accord entre la France les États-Unis concernant de prétendues « victimes » de la prétendue « Shoah ». Les associations juives américaines avaient obtenu du gouvernement d’occupation en France 60 millions de dollars, malgré les précédents de millions détournés et malgré les centaines de milliards déjà volés par Israël à l’Europe depuis 1945.

L’affaire a créé la curieuse opposition de la cinquième colonne de l’UMP : Pierre Lellouche s’est déclaré « très en colère » et « profondément choqué ». « Mon père se retournerait dans sa tombe s’il avait connaissance de ce texte », s’est lamenté le corrompu multirécidiviste juif Patrick Balkany-Smadja.

Le criminel étranger Karim ‘Lacrim’ Zenoud en cavale nargue les autorités de leur République

Le ‘rappeur’ algérien Karim Zenoud, dit Lacrim, a écopé au mois de mars de trois ans de prison pour détention d’armes dans le cadre du démantèlement d’un vaste réseau de la mafia maghrébine. Il n’était pas présent à l’audience et n’avait donc pas été incarcéré. Libre depuis, il n’a jamais été recherché par les autorités.

Officiellement en cavale, le criminel multirécidiviste anime des pages sur les réseaux sociaux et a même enregistré un album. Il a annoncé par ailleurs attendre la naissance prochaine de sa fille pour se rendre, d’ici à fin juillet. Heureuse République où les criminels décident s’ils vont ou non purger leurs peines et, si oui, peuvent décider unilatéralement, selon leurs petites convenances personnelles, à quel moment cela sera.

Faits divers & occupation

-Deux policiers affectés à la police judiciaire (PJ) de Paris, déjà au cœur de nombreux scandales derniers mois (viols, corruption, etc.), ont été arrêtés après avoir tué un boulanger au cœur de Paris. Après une soirée de débauche dans une boîte de nuit et une consommation plus qu’excessive d’alcool, les deux hommes utilisaient hier matin une voiture de police dont ils ont perdu le contrôle à grande vitesse. Le taux d’alcoolémie du conducteur était plus de quatre fois supérieur à la limite autorisée.

-Une violente émeute s’est produite au centre de détention ouvert (!) de la prison du Camp Est en Nouvelle-Calédonie mardi. Plusieurs bâtiments ont été incendiés durant la mutinerie qui a fait plusieurs blessés, dont deux gardiens et un policier.

-Trois voitures ont été incendiées à Bruay dimanche. La ville a été secouée il y a une dizaine de jours par des émeutes et des violences s’étaient déroulées dans le « foyer des jeunes travailleurs (sic) » situés près du lieu où les voitures ont été brûlées.

-Les voitures continuent de brûler en France : trois véhicules ont été détruits dans la nuit de mardi à mercredi à Graulhet.

-Même scénario à Vaujours, où quatre voitures ont été détruites sur la place de l’église, après des incendies criminels contre des cabanons quelques jours plus tôt. « Notre ville n’est pas si tranquille que ça », précise un habitant à propos de cette ville moins touchée par l’invasion de Seine-Saint-Denis. La mairie évoque « des jeunes Valjoviens et d’ailleurs [!], qui organisent des barbecues sauvages, consomment de la drogue, ou crachent du feu ».

-Un individu de 17 ans, roulant évidemment sans permis et sans assurance, a été contrôlé à environ 180 km/h à Bron, ville envahie près de Lyon.

À lire

 En visite discrète à Moscou, Marine Le Pen rencontre le président de la Douma ». La présidente du parti d’extrême s’est rendue en Russie pour la deuxième fois en un an, pendant que ses conseillers multiplient les allers-retours dans le pays. (Le Point)

 IIIe congrès antifasciste de Donetsk ». « Tobias Fening […] dans un élan formidable et inoubliable vînt serrer la main des vétérans de l’Armée rouge. Le congrès fut entièrement marqué sous ce signe de l’émotion, avec l’apparition du combattant américain des forces républicaines surnommé Texas, mais aussi de Guillaume Lenormand combattant français et d’un autre combattant allemand d’origine espagnol clamant fièrement sa condition de communiste ». (Novorussia Today)

-« Neo-nazism. A dangerous threat to human rights, democracy and the rule of law. Report of the Ministry of Foreign Affairs of the Russian Federation » [Néo-nazisme. Une menace dangereuse pour les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit. Rapport du ministère des Affaires étrangères [russe]]. « Presque tous les membres de l’administration de Vichy ont échappé à leur responsabilité. […] La législation n’interdit pas le salut [national-socialiste] (tendre le bras droit en l’air), ce qui donne à toutes sortes de provocateurs un espace pour leurs activités. En particulier, un célèbre comédien D. M’bala M’bala a inventé sa propre forme de ce geste. […] Conformément à la législation réglementant les activités des associations, les autorités ont à plusieurs reprises interdit des mouvements néonazis et assimilés, tels que […] les « Jeunesses nationalistes révolutionnaires »,les « Jeunesses nationalistes », « Troisième voie » et « l’Œuvre française ». […] La période de 1940 à 1944 sous le régime de Vichy fut le pic de l’antisémitisme en France au XXe siècle, quand les Juifs français [sic] ont été privés de leurs droits civils et plus de 76 000 d’entre eux [sic] ont été déportés vers les camps de la mort ». (pdf) (en) (Gouvernement russe)

BASSE POLITIQUE

En bref

* Vote démocratique

Sans la moindre surprise, le PS a annoncé hier la victoire du corrompu Jean-Christophe Cambadélis. Ce dernier pourra se maintenir à la tête du Parti socialiste après avoir recueilli au moins 70 % des voix.

* Vote démocratique

Depuis hier, les adhérents de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) sont appelés à voter pour avaliser les décisions imposées sans débat par Nicolas Sárközy et qui seront adoptées samedi lors d’un congrès. Les adhérents-godillots doivent notamment valider le nouveau nom de l’UMP, Les Républicains.

* Pénurie

« On n’a rien d’autre en magasin dans l’opposition »,

Maurice Leroy, soutien (?) de Nicolas Sárközy et à propos de ce dernier.

* Blanchi

« Pour beaucoup de sympathisants, Nicolas Sarkozy gagnera la primaire »,

a également lancé sans enthousiasme le tout juste blanchi Éric Woerth, qui, comme Éric Ciotti, avait apporté son soutien à François Fillon.

Perdu dans le désert

Très sárközyste quand Nicolas Sárközy était au plus haut, Éric Ciotti s’était fortement rapproché de François Fillon après le retrait de Nicolas Sárközy et quand son ancien premier ministre semblait incarner l’avenir. L’ambitieux avait manœuvré jusqu’à devenir son bras droit. Après le retour de Nicolas Sárközy, Éric Ciotti refusait de choisir, mais, désormais convaincu que c’est Nicolas Sárközy qui va l’emporter, c’est vers ce dernier que l’opportuniste rampe. Au moins jusqu’au prochain rebondissement.

« Pour l’instant, Sárközy avance telle une colonne de chars dans le désert »,

explique-t-il, le désert, représentant probablement plus dans l’allégorie ciottienne la Guerre de Kipour que la bataille de Gazala, symbolisant les concurrents de Nicolas Sárközy, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand et surtout François Fillon.

La racaille algérienne Hammadi fait voter un amendement sur… les « discriminations »

Le racisme antiblanc avance chaque jour un peu plus, le plus souvent à visage masqué, mais il ne se cache pas toujours. À l’assemblée, la racaille raciste Razzy Hammadi (« L’affaire elle est terminée, la con de ta race va. On va faire descendre toutes les cités de Montreuil. Toutes les cités de Montreuil elles vont descendre fils de pute va ») a présenté devant la commission des lois, qui l’a acceptée, une proposition visant à autoriser les actions de groupe contre les discriminations. La racaille algérienne, comme les corrompus Serge ‘Dassault’ Bloch, Patrick Balkany et quelques autres est en effet toujours parlementaire de leur République.

Le néo-FN plus homosexualiste que les homosexualistes

Des associations de dégénérés lorrains, qui organisent le 13 juin prochain un rassemblement communautariste provocateur à Metz, ont utilisé pour faire leur publicité la forte présence dans le néo-FN de déviants sexuels.

« Florian, Fabien, Steeve et les autres… Toutes les folles ne sont pas au front »,

proclament les affiches. Ce ne sont pas les défenseurs de la famille, de la morale, ou simplement d’une société saine qui se sont offusqués de ces affiches, mais… la direction du FN. Plusieurs cadres du parti d’extrême droite ont dénoncé non pas le communautarisme ou l’organisation d’une marche provocatrice, mais « l’homophobie » d’un visuel réalisé par des pédérastes, pour des pédérastes et évoquant des… pédérastes. Les cadres visés, Florian Philippot, Fabien Engelmann et Steeve Briois, n’ont pas réagi pas plus que Julien, Gérald, Sébastien, Aurélien, Julien, etc.

CEoz3oxWgAAo6Pi

 

EUROPE

En Italie comme en France, pour les autorités : « Les occupants d’abord »

À Rome, le gouvernement laisse les Italiens crever dans les rues et dépense des millions pour les étrangers gitans ou ’migrants’ qui se permettent de surcroît d’agresser et d’empêcher les journalistes de montrer la réalité. Ce reportage (en italien) a été réalisé par des journalistes de la 7, principale chaîne privée en Italie. Il montre dans un premier temps les conditions de vie d’Italiens à la rue, abandonnés de tous, vivant dans des tentes ou des voitures. La seconde partie montre une école transformée en maison pour étrangers gitans, refaite totalement à neuf, puis l’agression de Gitans contre les journalistes.

//

Roma, periferia settentrionale, Casale San Nicola.#nessunotocchiilmiopopolo ha strutturato nei giorni scorsi il « primo campo profughi per italiani » a pochi passi dalla struttura che ospiterà a breve un centinaio di « profughi ».Da un parte italiani senza lavoro, sfrattati da casa, che dormono in tenda e fanno mangiare i loro bambini in auto. Dall’altra dei clandestini con vitto, alloggio e altre spese sostenute da questo Governo.Tratto da « La Gabbia » di La7 del 27/05/2015.

Posted by Forza Nuova on jeudi 28 mai 2015

David Cameron appelle à la « flexibilité » de l’UE

Réélu à la mi-mai grâce à sa promesse de consulter les Britanniques sur le maintien du pays qu’il dirige dans l’Union européenne (UE), David Cameron consulte ses partenaires sur l’avenir de l’institution européiste. Fort du soutien de ses électeurs, il tente d’imposer, notamment à la France et l’Allemagne, une réforme de l’UE à l’avantage de la Grande-Bretagne.

Il s’est entretenu hier avec François Hollande et a défendu le principe de la seule Europe acceptée par la City, une Europe libérale, à l’opposé des velléités fédéralistes.

« Ma priorité est de réformer l’Union européenne pour la rendre plus compétitive et répondre aux inquiétudes des Britanniques quant à notre appartenance. Le statu quo n’est pas suffisant, des changements peuvent être faits et bénéficier pas seulement à la Grande-Bretagne, mais aussi au reste de l’Europe. Nous voulons aider la zone euro à mieux fonctionner et nous ne voulons pas faire obstacle à une plus grande intégration. Ce qui est important est que l’Union européenne et ses 28 membres soient flexibles et imaginatifs pour répondre à ces enjeux et travaillent ensemble à trouver les réponses qui conduiront l’Union européenne à plus de réussite »,

a déclaré David Cameron.

ÉTRANGER

Récidive : 0 %

Un trafiquant de drogues pakistanais a été exécuté à Ryiad en Arabie séoudite jeudi. Depuis le début de l’année, les autorités ont appliqué la peine capitale à 90 criminels, violeurs, meurtriers et trafiquants de drogues. Environ la moitié de ces individus étaient des étrangers, rappelant que les migrations massives ne déstabilisent pas seulement les pays européens.

Le monde en guerre

* Islamisme mondialisé

-Un Libanais à papiers canadiens a été arrêté à Chypre alors qu’il détenait environ deux tonnes de nitrate d’ammonium, un produit utilisé à de nombreuses reprises dans des attentats, ainsi que 10 000 euros en liquide.

-Dans un message vidéo, le colonel Gulmurod Khalimov, ancien chef des forces spéciales de la police du Tadjikistan d’une unité héritée de l’URSS et formé par les États-Unis, a annoncé son ralliement à l’État islamique.

* Proche Orient

-Égypte. Un policier, condamné en première instance pour avoir torturé à mort un islamiste soupçonné d’avoir participé à l’attaque d’une église, a été acquitté hier.

-Syrie. Les terroristes du Front pour la victoire du peuple du Levant (Jabhat an-Nuṣrah li-Ahl ash-Shām dit Front al-Nosra), affilié à La Base (el-Qaïda) occupent depuis hier Ariha (Idleb, centre), la dernière ville qui échappait aux mains des islamistes dans cette province.

-Irak. Deux attentats à la voiture piégée ont fait au moins trois morts et douze blessés.

Les corps de 470 victimes de l’État islamique (ÉI) ont été exhumés de fosses communes à Tikrit.

* Arabie

-Yémen/Arabie séoudite. Deux agents du régime séoudiens sont morts et cinq autres ont été blessés à Zahran (Asir, sud de l’Arabie séoudite) lors d’un bombardement mené depuis le Yémen voisin, en riposte à l’agression séoudienne.

-Yémen. L’Arabie séoudite et ses complices ont assassiné au moins 40 miliciens chiites lors d’attaques contre le Yémen jeudi dans le secteur d’Aden. Les violences au Yémen ces derniers mois ont fait plus de 2 000 morts, notamment des civils lors de bombardements aveugles séoudiens, qui redoublent alors que les fidèles du gouvernement renversé en 2011 poursuivent leur progression.

* Asie

-Tibet. Une Tibétaine s’est immolée à Zhouni pour dénoncer la répression menée par les autorités communistes.

AGENDA

30 mai 2015, Lyon : Hommage des Caryatides à Jeanne d’Arc

jeanne-lyon-caryatides-2015

Retrouvez tous les rendez-vous nationalistes et identitaires sur notre page agenda.

© Jeune nation – 2015

170 millions d’euros gaspillés pour sauver la planète (sic)

Publié le Mis à jour le

170 millions d’euros gaspillés pour sauver la planète (sic)

Le gouvernement a annoncé que le coût de la conférence COP21/CMP11, un happening mondialiste organisé à Paris sous l’égide de l’ONU pour prétendument « sauver la planète », coûtera 170 millions d’euros. Il s’agit là d’une estimation officielle qui pourrait être très largement dépassée et qui pourrait ne pas inclure toutes les dépenses, en matière de sécurité notamment. Les Français payeront au moins 80 % de ce total. Au moins, car le gouvernement est aujourd’hui incapable d’apporter des précisions :

« Je souhaiterais [!] qu’on puisse financer ainsi 20 % de la COP grâce au mécénat »,

a ainsi avancé Laurent Fabius, comme François Rebsamen souhaitait voir le chômage diminuer. Il n’a jamais été aussi haut.

Le gouvernement espère 20 % de financements privés, alors même que les rares entreprises partenaires sont aujourd’hui essentiellement d’actuelles ou d’anciennes entreprises ou organismes publics (La Poste, SEDIF, EDF, Air France).

Il ne s’agit pour l’heure que d’un vœux pieu, car très peu d’entreprises ont répondu présent :

« Plus d’une dizaine [!] d’autres [entreprises] nous ont fait part également de leur intention de nous soutenir »,

s’est vanté Laurent Fabius qui a été contraint à préciser que le gouvernement a déjà prévu que 60 % des dépenses des entreprises soient déductibles des impôts donc, in fine, payées par le contribuable.

La « conférence sur le climat », à laquelle viendront des oligarques venus du monde entier pour un coût écologique énorme (avions, taxis, etc.), ainsi que des centaines de journalistes, etc., se déroulera en décembre prochain.

gaz à effet de serres1975-2015

Les conférences internationales menées jusqu’ici sur le sujet du « réchauffement climatique » se sont achevées par un échec global comme en témoignent les chiffres sur les données évoquées par les traités.

Le premier sommet du genre s’est déroulé à Rio en 1992 ; en 1997 a été adopté le Protocole de Kyoto, puis les événements mondialistes se sont multipliés jusqu’à devenir des rassemblements annuels des responsables de la situation : Cancun (2010), Durban (2011), Doha (2012), Varsovie (2013), Lima (2014).

annonce-jn-escrologie-B

L’ancien ministre de l’Intérieur de Sárközy jugé pour détournement

Publié le Mis à jour le

L’ancien ministre de l’Intérieur de Sárközy jugé pour détournement

Le très sárközyste Claude Guéant a été renvoyé devant la justice sous l’accusation de complicité et recel de détournement de fonds publics par ordre et instruction. Alors qu’il était ministre de l’Intérieur entre 2002 et 2004, il a reçu illégalement chaque mois 10 000 euros en liquide – soit plus de 240 000 euros en deux ans. Claude Guéant et ses proches s’octroyaient­ des « primes » en prenant l’argent dans des fonds secrets censés être utilisés comme frais d’enquête et de surveillance par les policiers, utilisés notamment pour payer les ‘indics’.

L’enquête avait débuté en 2013 après les perquisitions menées dans le cadre des investigations dans l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sárközy. Les policiers avaient découvert que Claude Guéant était allé pour blanchir l’argent jusqu’à payer certaines factures allant jusqu’à 50 000 euros en liquide. Outre le détournement de fonds publics, une partie de l’argent pourrait également venir d’une autre fraude sur laquelle les enquêteurs travaillent toujours. L’ancien ministre de l’Intérieur avait évoqué la vente de tableau de famille pour 500 000 euros. Il est actuellement mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée, faux et usage de faux.

Les écoutes téléphoniques ont démontré par ailleurs que le très exemplaire Claude Guéant avait contacté son homologue très républicain Michel Gaudin pour mettre au point un alibi.

-Quel con j’ai été de garder des factures ! Franchement…

-C’est pour ça que là, on pourrait peut-être se voir… Discrétos.

s’étaient dit les deux sárközystes.

L’argent finissait en réalité dans les poches des plus hauts salaires du ministère de l’Intérieur, Claude Guéant arrosant ses collaborateurs, comme des générations de ministres corrompus et républicains – corrompus parce que républicains – avant lui. Il s’agissait d’une double entorse à la loi : le même Claude Guéant, alors directeur général de la police nationale, en 1998, avait interdit cette pratique. En janvier 2002, le gouvernement avait de son côté interdit les primes de cabinet, derrière lesquelles se cache Claude Guéant pour expliquer les faits.

Il sera jugé avec un autre très proche de Nicolas Sárközy, l’ancien préfet de police de Paris et ancien directeur général de la police nationale Michel Gaudin, nommé depuis directeur du cabinet de Nicolas Sárközy. Trois autres préfets se retrouveront sur le banc des accusés aux côtés de deux anciens directeurs de la police nationale (sic) : Daniel Canepa, Michel Camux et Gérard Moisselin. Ils encourent dix ans de prison. Si dans un État sain leur qualité de hauts fonctionnaires leur ferait encourir dix fois plus, la justice républicaine devrait leur infliger, au mieux, dix fois moins.

corruption-moraliser-la-vie-publique-solution-jn--749x451

La corruption généralisée de la FIFA a touché – surprise – la Coupe du monde en France en 1998

Publié le Mis à jour le

La corruption généralisée de la FIFA a touché – surprise – la Coupe du monde en France en 1998

Les autorités américaines ont lancé une vaste offensive contre la direction de la Fédération internationale de football association (FIFA) hier. Quatorze individus ont été arrêtés – notamment dans un hôtel de grand luxe à Zurich, en Suisse – et des perquisitions ont été menées au siège de la mafia footballistique, sur demande de la justice américaine. Ces quatorze individus, neuf membres de la FIFA et cinq partenaires de l’organisme mondialiste, spécialisé dans la diffusion de la propagande pro-métissage et antiraciste (comprendre raciste antiblanche), sont poursuivis a minima pour blanchiment et gestion déloyale. La justice américaine aurait découvert au moins pour 140 millions d’euros de pots de vin.

La FIFA a annoncé peu après la suspension de onze d’entre eux : Jeffrey Webb et Eugenio Figueredo (vices-présidents de la FIFA), Eduardo Li (comité exécutif), Julio Rocha (responsable du développement), Costas Takkas (collaborateur de Jeffrey Webb), Jack Warner (ancien président de la FIFA, actuel président de la fédération des Caraïbes), ainsi que Rafael Esquivel, José Maria Marin ou et Nicolás Leoz.

Selon les enquêteurs, les attributions des coupes du monde à l’Afrique du Sud, à la Russie et à la France ont été marquées par divers actes de corruption. Ils soupçonnent encore que des contrats de marketing et de droits de retransmission télévisée sont entachés d’actions criminelles.

Le choix de la date des arrestations n’est pas le fruit du hasard : elles interviennent alors que la FIFA doit élire – ou réélire – un président vendredi. Or, les États-Unis soutiendraient le seul rival du sortant Sepp Blatter, seul le prince jordanien Ali Bin Hussein lui fait face. Le tout puissant patron de l’organisation mafieuse, qui brasse des milliards sans contrôle, a refusé de déplacer la date de l’élection.

FIFA MAFIA