Manifestation contre les quotas et l’immigration en Estonie

Publié le Mis à jour le

Lent et diffus, le refus de l’invasion se fait connaître chaque jour plus dans les rues d’Europe. Aux voix des nationalistes s’ajoutent désormais celles des partis patriotes dans les pays les moins corrompus. Le Parti populaire conservateur d’Estonie (en estonien, Eesti Konservatiivne Rahvaerakond, EKRE) a organisé une seconde manifestation devant le parlement estonien ce jeudi pour dénoncer la politique des quotas de migrants que veut imposer l’Union européenne (UE), et plus généralement contre l’invasion.

manif-Estonie-vs-invasion-11052015-92

Le président du parti, Mart Helme, a déclaré qu’il s’agissait de maintenir la pression sur le gouvernement qui a promis de refuser ces « quotas » :

« Ainsi, le gouvernement ne serait pas d’accord pour les quotas, et n’accepterait pas l’immigration de masse. Nous voulons que le peuple fasse connaître son point de vue et dise haut et fort qu’il attend que le gouvernement tienne parole »,

a-t-il précisé.

Le président de l'EKRE à la tribune
Le président de l’EKRE à la tribune

S’il a dit accepter une immigration à hauteur de 50 à 100 personnes par an et s’il a donné son accord à la police pour faire la chasse aux « slogans provocateurs », cette manifestation est un rappel du large refus des Européens de l’invasion.

« Les Estoniens ne subiront pas la conséquence des actions de la mafia italienne, dirigée par les francs-maçons Mogherini et Juncker »
« Les Estoniens ne subiront pas la conséquence des actions de la mafia italienne, dirigée par les francs-maçons Mogherini et Juncker »

L’un des manifestants a d’ailleurs fait savoir qu’il ne voulait pas que son pays suive la voie de la Suède et des autres nations de l’Ouest. Comme beaucoup d’autres, il précise que si les « réfugiés » doivent être aidés, c’est dans leur pays, pas sur notre sol à notre détriment.

« Les Africains doivent être aidés dans leur propre pays » - « Stop à l'islamisation de l'Europe »
« Les Africains doivent être aidés dans leur propre pays » – « Stop à l’islamisation de l’Europe »

Parmi les manifestants, les médiats ont noté la présence de Kristiina Ojuland, ancienne ministre qui mettait en garde il y a quelques jours contre les dangers pesant sur la race blanche.

Kristiina Ojuland
Kristiina Ojuland

Parmi les nombreux slogans lancés par les manifestants ou affichés sur des pancartes figuraient :

« NON à l’assimilation et au remplacement des populations autochtones. OUI à l’aide aux réfugiés dans leurs continents d’origine »

« Stop islam »

« Nous ne voulons pas de mosquée en Estonie »

« Non aux quotas de migrants »

« Le Parlement n’est pas un maître, mais un serviteur »

manif-Estonie-vs-invasion-11052015-10

« Les Africains doivent être aidés dans leur propre pays »

« Les Estoniens ne subiront pas la conséquence des actions de la mafia italienne, dirigée par les francs-maçons Mogherini et Juncker »

« Nourrissez un loup autant que vous voulez, il regardera toujours vers la forêt »

« 45 euros pour une mère avec un enfant, 1 000 euros pour un étranger – cela est-il juste ? »

manif-Estonie-vs-invasion-11052015-94-Feed a wolf as much
« Nourrissez un loup autant que vous voulez, il regardera toujours vers la forêt » « 45 euros pour une mère avec un enfant, 1 000 euros pour un étranger – cela est-il juste ? » [au milieu une pancarte concernant une taxe]
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s