Un handicapé, un jeune, deux vieillards : des agressions conformes aux impératifs du régime à Grenoble

Publié le Mis à jour le

Une multirécidiviste a violemment attaqué une nonagénaire à coups de marteau à Grenoble en début de semaine. L’incessante propagande mortifère du régime, en faveur de l’euthanasie pour les vieux et l’avortement pour les jeunes – Blancs, dans les deux cas –, comme pour les handicapés, produit ses effets chez les plus faibles. Cette femme de 63 ans avait déjà attaqué dans le passé un handicapé, un enfant de dix ans puis en homme de 86 ans, agression pour laquelle elle a été jugée pour tentative d’homicide. Malgré ses faits, commis en 2006, 2007 puis 2009 et leur répétition, la justice n’a quasiment rien trouvé à redire et l’a laissée en liberté.

« Je ne vois pas l’intérêt qu’il continue à vivre, car il est vieux et malade »,

s’était-elle justifiée, semblant reprendre mot pour mot la propagande de Jacques Attali et des loges diffusées par BFM TV, après son attaque en 2009. Concernant son attaque de l’enfant, il s’agissait sans nul doute pour elle simplement d’un avortement tardif. La tentative de meurtre contre un handicapé n’a pas été poursuivie. Elle ne risque plus rien : entretemps, la Cour européenne de droits de l’homme a affirmé que faire mourir de soif et de faim un handicapé était légal.

avortement_jn

Malgré son « extrême dangerosité », bien que décrite comme « déséquilibrée », elle a été laissée sans surveillance dans les rues de France. Le régime a ainsi doublement armé son bras par sa propagande en faveur des idées de mort, et en la laissant libre d’agresser de nouvelles personnes.

« Une enquête a été ouverte et cette personne va faire l’objet d’une nouvelle expertise psychiatrique [au bout de la quatrième attaque violente connue en dix ans], soit ordonnée par le parquet, soit par un juge d’instruction si nous choisissons d’ouvrir une information »,

s’est contenté de déclarer le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat. Un médecin, dont personne n’avait écouté l’avis, avait déjà réclamé une « surveillance constante ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s