Journal du 8 juin 2015

Publié le

Journal du 8 juin 2015

FRANCE

Racisme antifrançais : une série sur France (sic) Télévisions exclut les sportifs nés en France

La propagande raciste antiblanche va encore s’élever d’un niveau à France Télévisions ces prochains mois. Au remplacement des présentateurs blancs par des individus issus des « minorités », aux documenteurs diffusant la propagande du régime, aux émissions de télé-poubelle comme Plus belle la vie va s’ajouter une minisérie consacrée uniquement aux champions issus de la diversité. Les Français blancs normaux en seront exclus ; aucune minisérie ne sera réservée aux champions blancs.

Intitulé « Champions de France », ce programme consistera durant un an à diffuser 45 portraits d’individus ou d’équipes, soigneusement choisis et aux histoires minutieusement… « vérifiées » pour présenter l’invasion comme un phénomène forcément sain et positif, surtout pour les envahis. Comme dans les dictatures marxistes, ces portraits présentant la vision mensongère du régime seront diffusés sur l’ensemble des chaînes de France (sic) Télévisions à différentes heures et différents jours.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3 »; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, ’script’, ’facebook-jssdk’));

"Champions de France" – A partir du 6 juin et pendant un an, France Télévisions rendra hommage à des sportifs de légende, racontés par des personnalités d'aujourd'hui.➡ Découvrez un portrait chaque semaine sur toutes nos chaînes et sur francetvsport.fr/championsdefrance

Posted by France Télévisions on lundi 1 juin 2015

Le multiculturalisme en image.

La scène se déroulerait à Aubervilliers, dans le département “9-3”, elle met en scène des boutiquiers asiatiques et des voleuses gitanes. Diverses races sont présentes – à part les blancs qui semblent avoir totalement été éradiqués de la zone. Précisons pour compléter le tableau que l’ancien député d’Aubervilliers s’appelait Daniel Goldberg. Que cela ne fasse pas oublier l’essentiel : le métissage, l’invasion, le multiculturalisme, c’est pour votre bien.

On notera les voleuses qui finissent par crier « La police ! Appelez la police ».

//vk.com/video_ext.php?oid=-59782246&id=171179712&hash=038010a2cb425e29&hd=2

Les colons veulent forcer les enfants français à vivre parmi eux

« Avant, c’était mieux, raconte Khadéja. Il y avait une église, un boulanger, un tabac-presse… Des Asiatiques, des Africains, des Français, d’autres gens vivaient ici. Les instituteurs habitaient le quartier. Et puis ces gens-là ont déménagé : on n’a pas fait attention, mais, peu à peu, il n’y avait plus que des Marocains. Notre génération a connu la mixité à l’école, pas nos enfants »,

explique une étrangère à Montpellier, organisant avec d’autres depuis plusieurs semaines un mouvement de protestation à l’école élémentaire Joseph-Delteil. « Non au ghetto, oui à la mixité » exigent ces mères de famille islamistes et voilées.

« Ces quatre écoles réunissent environ 600 enfants, tous d’origine marocaine, à l’image de la population du Petit Bard, presque exclusivement originaire du Maroc. Valls avait dénoncé l’apartheid social : alors on a saisi cette perche et on ne la lâchera plus. On veut que nos enfants, citoyens français [sic], soient considérés et éduqués comme les autres. Comment voulez-vous qu’ils se sentent Français alors qu’ils grandissent exclusivement entre eux ? On aimerait bien que, sur les photos de classe, il y ait des petits blonds ou des petits roux assis à côté d’eux »,

témoigne une autre dans des propos rapportés par Libération.

La mère d’un jeune inverti à l’islam réclame 110 000 à l’État

B. a été abandonné par leur République dans leur société « multiculturelle ». Confronté à la racaille durant des années, comme les plus faibles de notre peuple, il avait fini par s’invertir à l’islam. Deux jours après avoir fêté Noël avec sa famille, le 27 décembre 2013, alors âgé de 16 ans, il avait quitté la France pour la Turquie puis la Syrie avec trois autres islamistes.

La mère du jeune réclamera mardi devant le tribunal administratif de Paris 110 000 euros à leur République pour avoir laissé partir un mineur à l’étranger, sans être accompagné par l’un de ses parents, et sans véritable vérification – ce que leur loi autorise.

« Ce n’est pas l’argent que nous visons, mais nous voulons faire prendre conscience qu’une erreur a été commise. Il faut que les départs de mineurs pour le djihad cessent »,

a précisé l’avocat de la mère de famille, qui a pris soin de prendre une étrangère, Me Samia Maktouf.

À Calais les associations financent des tentes-mosquées

Un « humanitaire », qui se fait le complice de l’invasion et de la paupérisation de son propre peuple, expliqué comment les associations aident au séjour irrégulier de délinquants étrangers. En plus du reste, il annonce le montage de plusieurs grands chapiteaux.

« Ce seront des lieux de vie. Des chapiteaux où les personnes pourront se réunir, s’abriter, discuter, jouer, se divertir… Nous ne souhaitons pas qu’ils servent de lieu de culte »,

précise-t-il, comme si la priorité pour des miséreux – qui cependant n’hésitent pas régulièrement à jeter la nourriture qui leur déplaît – était de disposer d’un lieu de culte. Ce n’est pas pour ne pas céder aux islamistes qu’il annonce cela :

« D’ailleurs, une association musulmane doit venir nous livrer une mosquée clés sur porte »,

tient-il à ajouter.

Racisme : des manifestations antifascistes odieusement blnches

Plusieurs centaines de racailles antifascistes ont défilé à Paris en fin de semaine pour commémorer la mort de l’un des leurs lors d’une

agression qui avait mal fini. Dans les rangs clairsemés des adorateurs de Clément Méric, jeune racaille qui aimait tendre des guets-apens et attaquer les jeunes Français dans le dos et en surnombre, figuraient peu, sinon aucun représentant des « minorités », rappelant toute l’imposture de la « lutte anticapitaliste et métissée » des supplétifs du gouvernement.

Ici à Vannes, des manifestants encore plus blancs et bourgeois qu'au Front national
Ici à Vannes, des manifestants encore plus blancs et bourgeois qu’au Front national

Les rares étrangers dans les rangs des manifestants étaient des Kurdes qui ont défilé en tête du cortège (!) au cri de « Erdogan assassin, AKP fasciste ». Divers incidents se sont produits, notamment dans un commerce dont les vitres – sans doute fascistes, elles aussi – ont été brisées.

Quelques centaines d’autres asociaux se sont rassemblés en France, à Toulouse, Vannes, Lille et Brest.

Faits divers & occupation

-Un jeune homme de 18 ans s’est suicidé, en se poignardant en plein cœur devant son ordinateur, après avoir été la cible d’un chantage. L’une de ses « amies » le menaçait de diffuser une vidéo « intime » s’il ne payait pas une rançon.

Soirée ordinaire en France occupée. À Beauzac, une moto a été volée avec effraction et une voiture, volée quelques jours plus tôt, a été incendiée près d’une maison. Il n’y a eu aucune interpellation.

-À Maing, ce sont deux véhicules qui ont été brûlés à la résidence Victor-Hugo.

-Le directeur de l’Automobile club de France (ACF) a été retrouvé défenestré au pied de l’immeuble qu’il habitait. Le corps de sa femme, lardé de coup de couteau, a été retrouvé dans leur logement du XVIe arrondissement de Paris.

-Le dortoir de l’école maternelle de la Fontaine-Mallet de Villepinte a été la cible d’un incendie criminel vendredi soir.

-Ultralaxisme judiciaire. Des braqueurs récidivistes – l’un d’eux avait déjà été condamné à neuf reprises – n’ont écopé que de trois ans – dont un avec sursis – à huit ans de prison à l’issue de leur procès à Béthune pour diverses attaques violentes commises dans le nord de la France à Leforest, Thumeries et Courcelles-les-Lens. Les condamnés se nomment Fatah Benkhennous, Samir Siahmed, Ahmed Ouendi et Billal Chettoum.

-Deux islamistes ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’Aurélie Châtelain par l’étranger Sid Ahmed Ghlam et la préparation d’un attentat contre une église à Villejuif. Outre Sid Ahmed Ghlam, un quatrième individu est actuellement détenu dans cette affaire.

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

Le Qatar (discrètement) à l’honneur à l’Élysée

Si Manuel Valls cache ses cérémonies avec les groupuscules extrémistes juifs, c’est quand il décerne la Légion d’honneur (sic) à des ennemis de la France que François Hollande tente d’être discret. La remise de la décoration à Akbar al-Baker au patron Qatar Airways, n’était en effet pas annoncée sur l’agenda officiel de l’Élysée. C’est pourtant dans ce palais de leur République, dans le salon des Ambassadeurs, que s’est déroulé ce renvoi d’ascenseur du PS au Qatar, pays bien connu pour sa défense des droits de l’homme, de la « solidarité » et de « l’asile » – car « l’asile est un droit », ces valeurs chères au cœur des dirigeants du PS. La décision d’accorder ce hochet à Akbar al-Baker devrait raviver les craintes d’Air France de voir le ciel français être livré à l’étranger comme le sont les grands hôtels, les clubs sportifs et tant d’autres entreprises en France.

Républicain (très) fragile

« Le ministère de l’Intérieur joue avec ma sécurité personnelle, alors que je suis très exposé – cela personne ne le niera –, alors que je suis sous le coup d’une fatwa judiciaire de la part d’un pays tout à fait trouble, tout à fait louche »,

s’est affolé Florian Philippot, visiblement incapable de gérer la pression.

« Je suis très exposé. On attend l’agression ? C’est ça qu’attend le ministère de l’Intérieur ? »

a encore cédé à l’hystérie l’énarque chevènementiste avant d’affirmer :

« Quand on est un opposant politique, et pas du show-biz où on reçoit une protection policière en claquant des doigts, ou un ami du pouvoir où on reçoit une protection policière en claquant des doigts »,

alors que moins de 200 personnes en France bénéficient d’une protection policière.

Il a enfin réclamé, pas moins, une audience à François Hollande :

« Pour l’instant, il n’a pas répondu, mais je pense qu’il va répondre, je suis parlementaire »,

s’est-il vanté. Apparemment, François Hollande avait d’autres priorités…

Aux frais du contribuable, Valls s’offre un allez-retour en Allemagne pour un match de foot

Exemplaire et normal, Manuel Valls est bien un républicain. Samedi, alors que depuis plusieurs jours la ville de Tourcoing était le théâtre d’émeutes, que les chiffres du chômage ont été dévoilés – et sont désastreux –, alors même que son parti tentait de dépasser ses incohérences et son inadaptation aux problèmes de l’époque, Manuel Valls s’est rendu en Allemagne pour assister à un match de football. Il n’y avait pourtant même pas un club français pouvant « justifier » cette nouvelle marque de mépris.

Les faits sont d’autant plus scandaleux qu’ils interviennent après plusieurs sorties mondaines du même type ces derniers jours, au Festival de Cannes et à Roland Garros.

valls platini berlin

Socialisme & barbarie

Le corrompu Jean-Christophe Cambadélis s’est lancé dans une ode à l’invasion, camouflant sa volonté de faire disparaître un peuple et sa culture par la défense de « l’humanité », une humanité que chaque Français peut voir à l’œuvre dans les rues de Marseille, Saint-Denis ou Tourcoing chaque jour.

« Les socialistes sont pour le traitement républicain de l’immigration : c’est dire que l’ont peut s’installer où on veut, quand on veut. La solidarité et l’asile sont un droit [sic]. […] Assez de l’Europe forteresse, assez de la Méditerranée cimetière. Et puisque le nord de peut pas accueillir toute la misère, qu’il aide à produire à et à partager toute la richesse du monde ! […] La réponse des socialistes c’est la fraternité laïque. En république on a le droit de croire ou de ne pas croire. Nous n’avons pas de préjugés contre l’islam, contrairement à l’extrême droite.
Nous voulons maintenant que la France soit une grande nation d’accueil. […] Je me dis que si jamais le PS venait à disparaître, la République perdrait sa meilleure défense. Je crois que sans ce parti, la France perdrait plus qu’un parti. La France perdrait en humanité et les Français perdraient espoir. Oui sans ce parti, la France ne serait plus la France »

a-t-il lancé lors d’un discours au congrès du PS, congrès qui s’est achevé par le tableau d’un parti miné par les divisions.

Frondeurs, mais pas trop

Les « dissidents » PS ont participé au congrès de leur parti en fin de semaine à Poitiers. Pour montrer leur désaccord, ils ont quitté la salle principale à la fin du discours de Jean-Christophe Cambadélis. Ils ont par ailleurs refusé de signer la synthèse, un texte populiste pompeusement intitulé « Adresse au peuple de France » par le corrompu de la MNEF.

« Les discussions sur l’adresse aux Français ont échoué »

ont dénoncé les frondeurs, affirmant que la direction avait refusé de prendre en compte leur demande.

« Nous ne pouvons dans ces conditions cautionner un rassemblement sans fond, sur un contenu politique qui ne permettra pas la reconquête de nos électeurs déçus »,

ont-ils assuré. La situation entre les deux courants ennemis du PS devrait se tendre avec l’annonce d’un probable recours au 49.3 lors du second examen de la Loi Rothschild-Macron.

En bref

* Le PS en sondage

Selon une enquête IFOP, seuls 25 % des sondés pensent que le PS est proche de leurs préoccupations, 2% qu’il a un projet pour la France, 23 % qu’il possède des dirigeants de qualité, des chiffres en légère hausse par rapport à août 2014.

* Rechute

Selon un sondage BVA, les cotes de popularité de François Hollande et de Manuel Valls sont reparties à la baisse. Le premier est retombé à 26 % d’opinions favorables, le second à 40 % (-1 chacun).

* Panne

France 2 diffusait en fin de semaine dernière un reportage sur la famille des juifs multicorrompus Balkany-Smadja à Levallois-Perret, ville que ces avantgardistes du parti Les Républicains (LR) dirigent depuis des années. Alors que la ville est victime régulièrement de pannes d’électricité, celles-ci auraient été particulièrement nombreuses le soir où a été diffusé le reportage. De nombreux habitants ont fait part de leur interrogations, voire de leur ironie sur les réseaux sociaux.

« Affaire Balkany, le poids du scandale », s’intitulait le reportage. Si les faits sont avérés, cela ne ferait qu’un de plus.

* Républicain récidiviste

« Nicolas Sarkozy est un problème pour le pays. Je ne souhaite pas qu’il récidive ».

Manuel Valls.

* Républicain médiocre

« On est abasourdi de voir le Premier ministre d’un gouvernement qui cumule les records de chômage et d’imposition avoir l’indécence de s’en prendre au chef de l’opposition pour tenter de masquer la médiocrité de son bilan. […] Le vrai problème pour la France, ce sont les incapables qui la gouvernent »

Laurent Wauquiez.

* Républicain honnête

« Je suis un homme honnête et je suis innocent »

Claude Guéant, qui est membre du parti Les Républicains (LR) avec Serge ‘Dassault’ Bloch ou Patrick Balkany, deux autres honnêtes et innocents républicains.

guéant-balkany Guéant-Dassault - Deux honnetes hommes

 

 

 

 

ÉTRANGER

Insupportable arrogance : un ministre de l’État criminel d’Israël réclame la reconnaissance de l’occupation du Golan

« J’appelle la communauté internationale […] à reconnaître la souveraineté du Golan »

La colonisation progressive de la Palestine, en plus de nombreux territoires en Europe, particulièrement en France, et aux Amériques, ne semble plus leur suffire.

Le ministre de l’Éducation (!) d’Israël Naftali Bennett a exigé de la communauté internationale que cette dernière reconnaisse l’occupation par l’entité sioniste de la région du Golan. L’État criminel occupe les lieux depuis plusieurs décennies et s’en sert pour y commettre régulièrement des crimes contre les populations locales ou les services de sécurité du Liban et de la Syrie, quand ses tueurs n’assassinent pas de sang-froid des soldats de l’Organisation des Nations unies (ONU), comme ce fut le cas il y a quelques semaines. L’enquête a montré que le caporal Francisco Javier Soria Toledo a été visé délibérément.

Le ministre a osé se lamenter d’une politique du « deux poids deux mesures », alors même que les siens rackettent sans raison depuis 70 ans l’Europe et ont volé aux peuples européens plusieurs centaines de milliards d’euros, malgré les exactions continues de l’entité.

Le monde en guerre

* Europe

-Ukraine. L’explosion d’une mine contre un bateau des gardes cotes a fait un mort et plusieurs blessés dimanche.

* Amériques

-Mexique. Les violences à l’occasion d’élections ont fait au moins 10 morts.

* Afrique

-Nigéria. Un attentat contre un marché dans l’État de Borno (nord-est) a fait au moins 16 morts, quelques heures après un attentat à Yola qui a fait 45 morts.

-Kenya. Une fusillade, attribuée à des tueurs du Mouvement de la jeunesse en lutte (HSM, Ḥarakat ash-Shabāb al-Mujāhidīn, dit al-Shebab), a fait trois morts à Mandera (nord-est), près de la frontière avec la Somalie.

* Maghreb

-Algérie. Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué deux attaques menées contre les forces de sécurité ces derniers jours ; elles avaient fait cinq morts dans le secteur de Batna. Jeudi, un colonel est mort lors de l’explosion d’une bombe qui a fait également un blessé.

* Proche Orient

-Palestine. L’aviation de l’État criminel d’Israël a mené des frappes dans la bande de Gaza ; les forces d’occupation ont affirmé avoir visé un terrain appartenant au Mouvement de résistance islamique (Ḥarakat al-Muqāwamah al-ʾIslāmiyyah, ou Hamas [ferveur]).

-Irak. Un attentat suicide contre un restaurant, revendiqué par l’État islamique, a fait au moins quinze morts et 37 blessés dimanche à Baladruz.

* Arabie

-Yémen. Les bombardements criminels de l’aviation séoudienne sur Sanaa ont fait au moins 45 morts dimanche. Parmi les victimes figurent au moins 20 civils. Depuis plusieurs semaines, en appui aux rebelles pro-séoudiens, l’Arabie séoudite a lancé une vaste campagne de raids aériens contre les intérêts yéménites, attaquant aveuglément jusqu’au cœur des villes sans attention pour les dégâts et les pertes civiles.

* Asie

-Pakistan. Quatre policiers ont été abattus lors d’une fusillade à Quetta (Balouchistan, sud-ouest) samedi.

Une frappe de drone a fait au moins sept morts parmi les talibans dans le secteur de Shawal (Waziristan, nord-ouest).

-Philippines. Des terroristes du groupe Abu Sayyaf ont décapité un milicien progouvernemental après des combats durant lesquels deux islamistes avaient été tués.

© Jeune nation – 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s