Journal du 6 juin 2015

Publié le

Sommaire

 

 

 

6 juin - invasion Europe - Anjou nationaliste-tableau--flou

Jeune nation- 6 juin 1944 - invasion

 

 

 

 

FRANCE

Mon testament judiciaire (par Reynouard Vincent)

De nouvelles poursuites se profilent contre Vincent Reynouard. Dans cette vidéo, il explique pourquoi il refuse désormais de se défendre et même d’apparaître devant la « Justice ».

Le maréchal Pétain n’est pas Charlie : 70 ans après, une factrice interdit la remise d’un pli à cause d’un timbre

Si le communisme et ses pratiques de censure et de délations ne sont pas morts en France, cela est particulièrement vrai dans certaines entreprises publiques et postpubliques comme La Poste. À Crozon (Bretagne), une sycophante a refusé de remettre un courrier au prétexte qu’il était affranchi par plusieurs timbres à l’effigie du Maréchal. Un Français ayant dûment acheté ses timbres en 1943 se voit donc interdire par une extrémiste perpétuant les haines judéo-communistes du siècle passé.

L’organisme suppuré prétend que ces timbres sont interdits au prétexte que le gouvernement illégal imposé par l’envahisseur anglo-américain en 1945 les aurait déclaré « interdits » après l’inique condamnation du héros de Verdun.

S’ajoutant aux innombrables courriers volés et perdus par l’entreprise gangrenée, cette lettre a été volée par les parafonctionnaires et envoyée à Libourne, où cette correspondance privée sera violée « légalement ». Des juges de leur République décideront si des poursuites doivent être intentées.

61 victimes présumées identifiées du pédocriminel Romain Farina

Alors que ses penchants criminels étaient connus depuis près de quinze ans, le pédocriminel et candidat PS Romain Farina, condamné au milieu des années 2000 pour détention d’images pédopornographiques, a bénéficié de la peu étonnante complicité de la justice comme de l’Éducation nationale. Il a pu poursuivre sa carrière malgré sa mise en cause puis sa condamnation, le ministère lui accordant régulièrement ses demandes de mutations.

Cela lui a permis de multiplier le nombre de ses victimes. Selon les informations diffusées par la justice, 61 victimes se sont manifestées, soit cinquante de plus que les onze premières de l’école de Villefontaine.

L’ignoble criminel a refusé de répondre aux questions des enquêteurs sur ces cas dans d’autres écoles, prétextant être « fatigué ».

La famille est (aussi) raciste

L’éducation, c’est le fascisme, la vérité est nazie et la famille, c’est le racisme. C’est en tout cas l’opinion de Yann Moix, le malade qui se rêvait juif :

« C’est des liens du sang que sont venus le racisme, la monarchie abso­­lue, estime-t-il. La vraie révo­­lu­­tion, la vraie égalité totale, ce serait de mélan­­ger les bébés à la nais­­sance comme dans La vie est un long fleuve tranquille. On devrait inter­­­dire aux parents d’éle­­ver leurs enfants biolo­­giques. Cette manière de placer son ego dans sa chair me donne le verti­ge. »

Rappelons que la monarchie, le gouvernement d’un seul, même si elle est absolue, n’implique aucun lien de sang quant à sa méthode de succession. L’inculte Yann Moix voulait peut-être parler de la monarchie héréditaire qui elle, comme son nom l’indique, se transmet par l’hérédité. Les scientifiques cherchent encore à savoir comment se transmet l’ethnomasochisme. Les méthodes d’inoculation sont de mieux en mieux connues.

(Petite) émeute (aussi) à Saint-Omer

Des violences se sont produites à la résidence Bon-Mariage – certainement pas celui entre les Français et ceux qui nous envahissent – à Saint-Omer dans la nuit de mercredi à jeudi.

« Les faits qui se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier du Bon-Mariage sont inadmissibles »,

feint de s’indigner le maire UDI François Decoster.

« Tout commence vers 19 h 40 quand une patrouille de la police municipale constate qu’une quinzaine de jeunes s’alcoolisent sur la voie publique, ce qu’un arrêté municipal proscrit. Devant l’ambiance délétère, les policiers municipaux appellent la police nationale à la rescousse. La patrouille arrive sur place et entreprend de contrôler les identités. Deux jeunes ne veulent pas présenter leurs papiers. Quand mes hommes les interpellent pour les emmener au commissariat, les autres jeunes les encerclent, leur mettent la pression, sans les toucher, pour empêcher l’interpellation. Les fonctionnaires sont obligés de faire usage de leur bombe lacrymogène pour se dégager »,

a précisé le commissaire Sébastien Delmotte pour la première partie des faits.

Dans la nuit, les racailles ont commencé à renverser les poubelles qu’ils rencontraient avant de caillasser les policiers.

« Il ne s’agit pas de boule de pétanque ou de frigo, nous ne déplorons pas de blessés »,

a tenu à relativiser le commissaire qui, il est vrai, bien au chaud dans sa loge, n’est pas celui qui est visé par les caillassages.

« Il ne faut pas que ces jeunes croient qu’ils font la loi et que la rue leur appartient. Ils ont joué une fois, ça ne se reproduira pas. La force restera à la loi »,

a-t-il ajouté – ironiquement ?

Plusieurs réunions se sont déroulées entre les autorités, suivies d’une conférence de presse durant laquelle, de l’aveu des journalistes, « aucune mesure concrète n’a été annoncée ». Mais, les Français peuvent se rassurer : « le ton des autorités a changé ». Comme au niveau national il a changé quand Charles Pasqua a tapé du poing sur la table avant que Jean-Pierre Chevènement ne fasse de même, imité bientôt par Nicolas Sárközy puis Brice Hortefeux, avant que ce changement de ton ne soit le fait de Manuel Valls et maintenant de Bernard Cazeneuve. Avec l’efficacité que chacun peut constater…

« La tranquillité publique est un droit que nous devons faire respecter dans ce quartier comme dans le reste de la ville. Nous devons donner également des perspectives aux jeunes du quartier, même ceux qui sont aujourd’hui des fauteurs de trouble »,

a constaté le maire avec une pensée émue pour les fauteurs de trouble…

Occupation & faits divers

-Présent depuis plusieurs semaines illégalement en France, le père de Mohamed Merah a finalement été expulsé vers Oran. Il a fallu l’agitation des médiats pour que le gouvernement fasse enfin appliquer la loi. Dans ce seul et unique cas, malheureusement.

-Quatre voitures ont été incendiées dans le secteur de Chambéry. Il n’y a eu aucune arrestation.

CHAMBÉRY-COGNIN

-Le « Madoff du Maine-et-Loire », Guillain Méjane (photo ci-dessous), qui a escroqué plusieurs millions d’euros à des Français, a été enfin mis en examen jeudi pour escroquerie et blanchiment de fraude fiscale.

Guillain Méjane, surnommé par la presse "le Madoff de l'Anjou".
Guillain Méjane, surnommé par la presse « le Madoff de l’Anjou ».

-Les affaires de corruption en tout genre se suivent dans la très républicaine police de la République. Un policier parisien a été placé en garde pour avoir tenté d’obtenir de l’argent d’une personne mise en cause dans une affaire d’escroquerie au chèque en échange de l’abandon des poursuites.

-Les manifestations nationalistes sont interdites – comme celle qui se tiendra tout de même à Calais dimanche –, mais les délinquants, pervers, asociaux de toute sorte peuvent se répandre dans les rues. À Paris, aux cris de « Clients pénalisés, putes assassinées » et « le travail sexuel est un travail », plusieurs dizaines de prostitués, hommes et femmes, ont manifesté près de la Tour Eiffel. Parmi les cumulards, les médiats ont pu évoquer le cas de prostituées étrangères, asiatiques, en situation irrégulière, ne parlant pas le français, et prétendument victime de « harcèlement policier ».

-Une enfant a été jetée par sa mère par la fenêtre d’un immeuble du XVe arrondissement de Marseille. Défenestrée du quatrième étage, elle n’a pas survécu. Sa mère a affirmé avoir entendu des « voix ».

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

Professionnalisme mariniste : l’incurie des candidats du néo-FN conduit à une élection anticipée

La mise en place d’un parti professionnel, des cadres compétents : telles étaient les promesses marinistes justifiant le coup d’État de 2011, réalisé alors avec la complicité active de Jean-Marie Le Pen. Las… candidat pédocriminel, condamné pour trafic de drogue, inscriptions forcées sur des listes, augmentations faramineuses des indemnités d’élus, parachutages ratés, cumulards, scandale des kits de campagne, des prêts à taux usuraires et désormais de multiples mises en examen, le néo-FN apparaît chaque jour pire que l’original.

En Bourgogne, à peine deux mois après les élections départementales, les électeurs du canton de Villeneuve-sur-Yonne (Yonne) seront convoqués pour la première départementale partielle de l’histoire. En cause, la démission dans un premier temps du conseiller Claude Thion, officiellement pour « raison professionnelle ».

Son remplaçant vient d’annoncer qu’il refusait de siéger, obligeant le préfet à organiser une nouvelle élection avant l’automne. Villeneuve-sur-Yonne était le seul canton de Bourgogne à avoir élu deux conseillers FN. Il y a peu de chances qu’ils récidivent.

Inadapté

« Ce siège, depuis qu’il a été acheté, on trouve qu’il est inadapté. Il est trop grand, on n’arrive pas à le chauffer correctement, on dépense beaucoup d’énergie, et en plus au niveau de sa structure, il n’est pas optimal. Donc, dans la mesure où l’on rationalise nos comptes, le fait de revendre le siège et d’en trouver un plus adapté, ça me paraît plutôt sain »,

a déclaré Barbara Pompili évoquant la vente du siège du parti d’extrême gauche Europe écologie-Les Verts (EÉLV). Il n’a pas fallu moins de douze ans pour les arrivistes libéraux-libertaires pour se décider, puisque le bâtiment a été acquis en 2003. Douze de gaspillage énergétique, d’inadaptation, d’irrationalité de l’aveu même de la vice-présidente du parti.

En réalité le parti est en grande difficulté financière après ses mauvais résultats électoraux. La campagne d’Éva Joly pour l’élection présidentielle de 2012 n’a toujours pas été payée. Démasqués dans leurs magouilles, ils sont obligés aujourd’hui d’être beaucoup plus discrets.

Beau Qatar, d’amour pour vos beaux pétrodollars Hidalgo meurt d’amour

L’actuelle maire de Paris s’est réjouie des poursuites intentées par le Qatar contre Florian Philippot.

« Je pense que s’ils se sentent insultés, ils ont raison d’avoir recours au droit. Ce que je peux dire sur Paris et la relation que l’on a avec le PSG, le patron du PSG, c’est une relation d’abord extrêmement positive, très forte. Je les remercie d’avoir mis le club de Paris au niveau auquel il est […] de soutenir des choses qui m’importaient beaucoup, je pense au foot féminin, à la lutte contre l’homophobie, le racisme dans les stades. […] Nous travaillons main dans la main. Je suis heureuse de cette collaboration avec eux »

s’est-elle réjouie, se lançant dans une apologie du Qatar où la pédérastie est passible de la peine de mort, où les ouvriers sont parfois traités comme des esclaves quand ils ne sont ni Arabes ni musulmans, qui refuse le droit du sol pour les nombreux étrangers, qui interdit de fait les cultes non musulmans, etc.

En bref

* Opium

« Le Parti Les républicains (PLR) souffre des mêmes troubles obsessionnels compulsifs que l’UMP. Pas plus tôt fondé, il organise sa première réunion sur l’islam présenté comme un problème, et les musulmans avec »,

a dénoncé le responsable de la commission République, démocratie et institutions (!) du Parti communiste français (PCF).

* Ravages de la drogue

« Les conditions sont aujourd’hui réunies pour lui permettre d’aller vers une candidature [de François Hollande en 2017]. [Il] a fait entrer la gauche française dans la réforme du quotidien [?]. Il a pris des risques, il a engagé la France sur la voie d’une modernisation qui n’avait que trop tardé »

Marisol Touraine, encore meilleure mère que politicienne.

* Débridé

« On est très, très divisés, à gauche et les écologistes. On est dans une situation très dure par rapport à la montée du Front national. Je suis très surpris de voir notamment parmi les jeunes responsables socialos et écologistes le peu de dimension d’intégration du risque Front national. Il y a là un problème de maturité historique et politique. […] Si le président de la République infléchit davantage sa ligne écologique et sociale, il sera assez naturellement le candidat de toute la gauche et des écologistes »

a déclaré Jean-Vincent Placé, recherchant désespérément un poste de ministre.

* Nombre

-Pourquoi n’êtes-vous pas candidate aux primaires ?
-Mais… c’est ce que j’ai dit…
-Non, je dis ça comme ça parce que vous pourriez, vous pourriez porter des idées, vu le nombre…
-Vu le nombre, oui, pourquoi pas. Ma fille aussi. Tout le monde. Puis vous. Tout le monde,

a ironisé Rachida Dati interrogée par un journaliste sur la pléthore de candidats pour avoir l’étiquette Les Républicains (LR) en 2017. Elle a curieusement mêlé sa propre fille à la discussion ; il n’est pourtant pas certain que le nombre de candidats pour LR atteigne le nombre de pères putatifs (François Sarkozy, José Maria Aznar, Bernard Laporte, Henri Proglio, Hervé Brossard… Et ce fut finalement Dominique Desseigne) évoquée pour Zohra – parmi une foultitude d’autres amants…

* Les Français plutôt crevé que crevure

Les appels au meurtre de Nicolas Sárközy contre François Bayrou n’ont pas convaincu. Selon une enquête Odoxa, 56 % des personnes interrogées préfèrent François Bayrou à Nicolas Sárközy. Ils sont même 10 % au sein des partisans du parti Les Républicains (LR). Pourtant, les sondés ne souhaitent qu’à 43 % que le chef du Mouvement démocrate (MD) se présente à l’élection présidentielle, à peine mieux que Nicolas Sárközy et largement sous les 50 %.

* Valls devant Hollande

Une enquête OpinionWay montre à nouveau une nette préférence des sympathisants socialistes pour une candidature de Manuel Valls plutôt que de François Hollande. Ainsi, 76 % des sondés sympathisants PS veulent l’organisation d’une primaire même si François Hollande est candidat, et 42  % préfèrent que Manuel Valls soit candidat, contre seulement 27  % pour François Hollande.

* Les Républicains made in Bangladesh

Le parti était à peine créé que la boutique du parti Les Républicains (LR) était déjà en ligne. Parmi les produits, de superbes maillots estampillés made in Bangladesh, sans compter des mannequins piqués à la série Le Trône de Fer et retouchés, etc.

Les Républicains made in bengladesh

* Précautionneux

François Fillon a été ministre durant cinq années. Durant 60 mois, il a eu l’occasion d’y réfléchir. Mais à aucun moment durant les 1825 jours passés à Matignon il ne s’est attaqué aux 35 heures.

« Il faut supprimer les 35 heures, définitivement »,

vient-il pourtant de déclarer alors que non seulement il n’est plus aux responsabilités, mais qu’il n’est plus rien, hué par ses propres partisans, candidat déjà annoncé perdant dans la primaire du parti Les Républicains (LR).

* Louis Aliot fait condamner l’ancien FN Alain Soral

La cour d’appel de Paris a confirmé hier la condamnation d’Alain Soral pour injure et diffamation à l’encontre de Louis Aliot, l’amant de la présidente du néo-FN, parti duquel fut proche Alain Soral durant plusieurs mois. Il devrait payer 2 000 euros d’amende pour avoir qualifié son ennemi de « partisan de la ligne sioniste du Front national », « con du mois », ou encore de « suceur de sionistes », de « saloperie » et de « crétin ». Côté diffamation, c’est le fait d’avoir accusé Louis Aliot d’avoir « abandonné une femme et des gosses » qui a été sanctionné.

ÉTRANGER

Explosion meurtrière lors d’un rassemblement politique kurde

La campagne pour les élections législatives turques qui doivent se tenir dimanche s’est achevée dans le sang vendredi soir. Deux explosions se sont produites lors d’un rassemblement du Parti démocratique du peuple (HDP), un parti kurde, à Diyarbakir dans le sud-est de la Turquie. Les secours ont fait état de deux morts et de 133 blessés, précisant que ce bilan pourrait s’alourdir, car 25 victimes ont été hospitalisées dans un état critique.

Le caractère terroriste de l’attaque a été évoqué par deux ministres turcs, celui de l’Énergie et son collègue de l’Alimentation et de l’Agriculture, ce dernier évoquant une attaque, le second rapportant que l’explosion ne s’était pas produite dans un transformateur électrique, mais à l’extérieur.

Une islamiste à papiers français bientôt expulsée vers la France

Sonia Belayati, 22 ans, a été arrêtée en Turquie au début de cette semaine, après avoir quitté la Syrie. Elle avait rejoint ce pays pour intégrer le groupe l’État islamique (ÉI). Il y avait même épousé l’un des cadres étrangers du mouvement terroriste. Après avoir passé environ trois mois parmi « l’élite » de l’ÉI, elle avait quitté – ou a été répudiée – son mari. Elle aurait passé ensuite quelques jours en prison avant d’être libérée.

Son signalement avait été fourni par les services français à la Turquie, ce qui n’avait pas empêché son passage en Syrie. À l’inverse, les autorités turques vont s’assurer que la dangereuse islamiste « rentrent » maintenant en France.

Le Canada expulse ses terroristes islamistes – même réfugiés

Pendant que Manuel Valls crée des « community managers » à destination des futurs terroristes et fait libérer d’anciens tueurs de l’État islamique (ÉI), le Canada adopte des mesures légèrement plus utiles. Un tribunal administratif a ordonné l’expulsion d’un islamiste pakistanais convaincu d’avoir voulu perpétrer un attentat contre le consulat américain de Toronto. Jahanzeb Malik n’a donc pas été protégé par son statut de « réfugié », ces mêmes réfugiés que le gouvernement d’occupation en France impose par milliers.

Le monde en guerre

* Islamisme mondialisé

Les réseaux sociaux islamistes ont diffusé une vidéo d’individus se revendiquant de l’État islamique (ÉI) en Bosnie et appelant à des actions terroristes dans les Balkans, alors que le pape est en visite à Sarajevo ce samedi. Sur les images, une douzaine d’islamistes apparaissent, certains parlant les langues d’islamistes de la région, notamment l’albanais.

Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov, deux Kazakhes proches des frères Tsarnaev, auteurs de l’attentat de Boston en 2013, ont écopé ces derniers jours de six et trois ans et demi de prison, peines à l’issue desquelles ils seront expulsés.

Toujours aux États-Unis, l’inverti Michael Todd Wolfe, 24 ans, a écopé de sept ans de prison pour avoir tenté de rejoindre l’État islamique (ÉI). Il se préparait activement, « participant à des entraînements physiques, en s’exerçant aux manoeuvres militaires et en s’efforçant de dissimuler les communications faisant part de ses projets de se rendre à l’étranger pour y mener le jihad », selon la justice américaine.

En France, à La Réunion, deux islamistes, frères jumeaux, invertis il y a peu à l’islam, ont été mis en examen pour avoir tenté de rejoindre les groupes terroristes. Remis en liberté, ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Dans cette affaire, un imam de 21 ans est toujours en garde à vue.

* Europe

-Ukraine. Les violences se poursuivent dans l’est du pays malgré le « cessez-le-feu ». Un enfant de quelques mois a été tué à Telmanové et trois autres personnes ont été blessées.

* Afrique

-Nigéria. Un attentat sur le marché de Jimeta (Borno, nord-est) a fait 32 morts.

* Maghreb

-Libye. Le groupe criminel l’État islamique (ÉI) a pris le contrôle d’Haroua, progressant à l’est de Syrte.

* Proche Orient

-Liban/Syrie. Dans le secteur d’Ersal (est), le Parti d’Allah (Hezbollah) a continué sa progression ces derniers jours. Hier, les combattants chiites ont pris le contrôle total de la plaine de Rahoué, forçant à « la fuite [des] dizaines de combattants du Front al-Nosra » selon un communiqué du parti.

* Arabie

-Yémen/ Arabie séoudite. En représailles aux bombardements meurtriers perpétrés par l’aviation séoudienne et ses alliés, les combattants chiites yéménites et des soldats fidèles au président Ali Abdallah Saleh, renversé par les forces pro-séoudienne, auraient mené un assaut contre l’Arabie séoudite à Jazan et Najran. Les autorités de ce pays ont annoncé la mort de quatre de ses ressortissants, prétendant avoir tué plusieurs dizaines de Yéménites. Cette annonce suit l’acceptation par les Yéménites de pourparlers et les rebelles pro-séoudiens.

* Asie

-Thaïlande. Une attaque attribuée aux indépendantistes musulmans du sud-est du pays a fait quatre morts parmi des soldats qui rentraient d’un match de football amical avec des habitants mercredi.

 

 

 

AGENDA

7 juin, Calais : Manifestation de Sauvons Calais

Sauvons Calais manifestation 09062015-

10 juin 2015, Vichy : hommage à Raoul Salan

L’ANFANOMA, section de Vichy, organise une cérémonie au cimetière de Vichy, avec la participation de l’ADIMAD et l’Association des Amis de Raoul Salan. À l’issue de la cérémonie devant la tombe du général Salan, une seconde gerbe sera déposée, au nom de l’ADIMAD sur la tombe du Lieutenant Axel Gavaldon. Rendez-vous à l’entrée du cimetière, 10h45.

11 juin 2015, Dijon : permanence nationaliste

Le groupe Bourgogne nationaliste organise une permanence à Dijon à 18h30 le 11 juin prochain. Contacter le groupe par courriel à dijon.nationaliste@gmail.com.

27 juin 2015, Isère : Feux de la Saint Jean

feu_saint_jean-isere_natio-2015

Retrouvez tous les rendez-vous nationalistes et identitaires sur notre page agenda.

© Jeune nation – 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s