Le premier ministre hongrois Viktor Orban déclare la guerre au multiculturalisme

Publié le Mis à jour le

Depuis plusieurs décennies et particulièrement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les ennemis de l’Europe ont imposé aux peuples blancs le « multiculturalisme », dans le but parfois avoué de faire disparaître la civilisation européenne. Imposé par la force des armes, par le viol et les massacres généralisés, le multiculturalisme est longtemps apparu comme une nécessité et comme un état indépassable par les peuples d’Europe.

Peu à peu, le multiculturalisme a montré son vrai visage : celui de la décadence, de l’insécurité, du racisme antiblanc, de la destruction culturelle et biologique des peuples européens, une figure masquée pour couvrir les exactions d’une petite minorité ethnico-religieuse emplie de haine. Les arguments développés depuis des années par les nationalistes finissent par être entendus jusqu’aux plus hauts sommets de différents États.

Il y a quelques jours, l’ancienne ministre estonienne Kristiina Ojuland a fait sensation en faisant connaître son refus de voir l’Europe envahie. Après les pays baltes, c’est du sud-est de l’Europe qu’est venue une intéressante réaction.

« Le multiculturalisme, cela veut dire la coexistence de l’islam, des religions asiatiques et du christianisme. Nous ferons tout notre possible pour épargner cela à la Hongrie. Les investisseurs, artistes et scientifiques non chrétiens sont les bienvenus, mais nous ne voulons pas de mélange à grande échelle »,

a déclaré Viktor Orban lors d’un entretien accordé au journal Napi Gazdasag.

multiculturalisme_ou_nationalisme-choisit-ton-camp-OE

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le premier ministre hongrois Viktor Orban déclare la guerre au multiculturalisme »

    dsfdsf a dit:
    4 juin 2015 à 16 h 09 min

    Déjà gâteux chez Jeune Nation. Jeune Nation, très sensible à la parlotte et aux basses manipulations politicardes, ne s’aperçoit-il pas qu’il ne s’agit que d’une déclaration électoraliste dans le vent de la part de l’immigrationniste Viktor Orban, déclaration qui a pour but de prendre des voix au Jobbik.

    J'aime

      Rédaction a répondu:
      4 juin 2015 à 17 h 47 min

      Nous sommes sensibles à ce qui montre que notre combat fonctionne et que nos idées progressent. Mais d’autres préfèrent sans doute la posture de l’éternel vaincu. Ah : et pour le reste, il s’agit d’une information, pas d’une invitation à prendre sa carte au parti d’Orban.

      J'aime

    dsfdsfsd a dit:
    4 juin 2015 à 16 h 51 min

    Comme tout le sait, le christianisme est précisément une religion asiatique, d’où l’absence totale de pertinence de l’opportuniste Viktor Orban.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s