Nouvelle agression d’un élu par des Gitans en Bretagne : jusqu’à quand leur République accordera l’impunité à ces étrangers ?

Publié le

Il n’est pas difficile d’imaginer la réaction du système politico-médiatique si un maire était frappé en tentant de s’interposer à l’installation illégale de patriotes sur un terrain. Qu’en serait-il si ce même groupe de patriotes agissait en récidive, après avoir saccagé une ville et menacé ses habitants, après avoir multiplié les agressions, les voies de faits, les vols ?

Il n’y a eu pourtant aucune réaction après l’agression du maire de Tréguidel (Bretagne), Daniel Barret. Ce dernier tentait d’interdire à une quinzaine de ces familles étrangères délinquantes de s’installer illégalement sur un terrain municipal samedi. Après l’avoir parfaitement identifié comme maire et donc représentant de leur République, les criminels présents l’ont violemment agressé. Ils se sont ensuite rapidement enfuis. L’élu est actuellement hospitalisé à Saint-Brieuc, victimes notamment de blessures à la face. Il n’y a eu aucune interpellation.

Ces faits sont très loin d’être isolés. Sans compter l’insulte faite à la France et aux Français, les dégâts coûtent des millions d’euros à la collectivité chaque année. Cette charge est d’autant plus lourde qu’elle pèse surtout sur les petites communes, les criminels s’attaquant aux plus faibles, des petites communes rurales isolées, généralement ne disposant pas de brigade de gendarmerie ni de police municipale.

Ce fut le cas à Lesquin ces derniers jours : le maire a déploré dans la presse de « gros dégâts ». Vandalisme gratuit, excréments répandus pour le simple plaisir de nuire : une équipe a dû être mobilisée durant deux jours pour effacer les plus importantes dégradations. Elles sont évaluées à 50 000 euros.

Les maires et plus généralement les élus sont des cibles habituelles des étrangers : à Lacroix-Falgarde, le maire Christophe Laverty a été frappé en tentant de s’opposer à une installation illégale sur un terrain de foot qui devait accueillir un tournoi ; à Erquinghem-Lys, c’est le maire Alain Bézirard qui est attaqué et battu par des criminels qui tentent de surcroît de l’écraser ; à Thorigny-sur-Marne encore, le maire Arnaud de Belenet attaqué par des « jeunes » gitans ; à Frangy, c’est un adjoint au maire, Frédéric Darlot, qui est envoyé à l’hôpital par les occupants

Cela ne doit pas faire oublier encore le raid mené par la racaille itinérante à Saint-Aignan en 2010, les étrangers coupant les arbres, cassant les vitrines, incendiant des voitures, dans un village abandonné par leur République à l’invasion.

La déliquescence de leur régime est telle que non seulement il ne protège même pas ses cadres – surtout s’il ne s’agit que de maires de villages sans influence – mais, pire encore, de son « élite » médiatico-politique jusqu’aux simples élus, aucune voix ne s’élève pour dénoncer la situation et mettre la communauté française en face de ses responsabilités contre l’invasion de groupes qui ne s’intégreront jamais – et c’est bien heureux – et qui profite de la faiblesse de leur État pour spolier les Français.NOTRE ZAD C'EST LA FRANCE-

Publicités

2 réflexions au sujet de « Nouvelle agression d’un élu par des Gitans en Bretagne : jusqu’à quand leur République accordera l’impunité à ces étrangers ? »

    Nicolas II a dit:
    31 mai 2015 à 18 h 44 min

    A bas le mondialisme qui importe des gens indésirables qui souillent par leurs actes et par leur présence notre terre la France. Mondialistes et étrangers dehors, africains en Afrique; asiatiques en Asie; américains en Amérique et français en FRANCE !!!

    J'aime

    gaudet jean michel a dit:
    1 juin 2015 à 11 h 29 min

    Si j’étais maire , je tenterai d’obtenir la protection immédiate de la police , si je suis censé être en contact avec ces communautés potentiellement dangereuses ! j’estime que l’intervention des forces de l’ordre est une absolue nécessité .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s