Un monument aux morts réalisé par Maxime Real del Sarte profané aux Éparges

Publié le Mis à jour le

Une fois encore, des criminels itinérants ont profané un monument aux morts en France pour en volant du métal qu’ils revendent ensuite grâce à d’innombrables complicités, à commencer par celles du gouvernement d’occupation qui les laisse agir en toute impunité. Il pourrait également s’agir d’un vol commandité par un collectionneur.

Les patriotes français sont doublement touchés par cette nouvelle attaque qui non seulement porte atteinte la grande mémoire de la France et du sacrifice des Poilus, mais touche une œuvre réalisée par le sculpteur nationaliste Maxime Real del Sartre. C’est lui qui avait réalisé ce bas-relief, inauguré en 1935, et mettant en scène Jeanne d’Arc portant un soldat mort. Le monument honore les Français des 106e et 132e RI tombés dans le secteur devenu symbolique des Éparges.

L'œuvre de Maxime Real del Sarte volée aux Éparges
L’œuvre de Maxime Real del Sarte volée aux Éparges

Maxime Real del Sarte était lui-même un poilu. Combattant au courage exemplaire, il avait participé à de violents combats dans le secteur des Éparges, en janvier 1916. Grièvement blessé, il fut amputé de son bras gauche. Après la guerre, il poursuivit son œuvre artistique, notamment cet hommage à ses camarades, comme son œuvre politique pour le redressement national. Créateur des Camelots du Roi, il participa aux manifestations de février 1934 durant lesquelles il fut à nouveau blessé. Aux balles des adversaires allemands avaient succédé les balles des ennemis de leur République.

Quatre-vingt-dix ans plus tard, en détruisant les frontières, par son laxisme judiciaire, cette dernière continue à souiller la France.

Les racailles dont le caractère étranger fait peu de doute ont utilisé une masse pour voler le bas-relief, causant de surcroît d’importants dégâts sur le monument. Plusieurs faits similaires se sont produits sur des sites de ce type dans la région. Des cérémonies étaient prévues à l’occasion du centième anniversaire des combats meurtriers des Éparges.

Le Premier toit - Maxime Real del Sarte
Le Premier toit – L’une des premières oeuvres de Maxime Real del Sarte
Publicités

Une réflexion au sujet de « Un monument aux morts réalisé par Maxime Real del Sarte profané aux Éparges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s