170 millions d’euros gaspillés pour sauver la planète (sic)

Publié le Mis à jour le

170 millions d’euros gaspillés pour sauver la planète (sic)

Le gouvernement a annoncé que le coût de la conférence COP21/CMP11, un happening mondialiste organisé à Paris sous l’égide de l’ONU pour prétendument « sauver la planète », coûtera 170 millions d’euros. Il s’agit là d’une estimation officielle qui pourrait être très largement dépassée et qui pourrait ne pas inclure toutes les dépenses, en matière de sécurité notamment. Les Français payeront au moins 80 % de ce total. Au moins, car le gouvernement est aujourd’hui incapable d’apporter des précisions :

« Je souhaiterais [!] qu’on puisse financer ainsi 20 % de la COP grâce au mécénat »,

a ainsi avancé Laurent Fabius, comme François Rebsamen souhaitait voir le chômage diminuer. Il n’a jamais été aussi haut.

Le gouvernement espère 20 % de financements privés, alors même que les rares entreprises partenaires sont aujourd’hui essentiellement d’actuelles ou d’anciennes entreprises ou organismes publics (La Poste, SEDIF, EDF, Air France).

Il ne s’agit pour l’heure que d’un vœux pieu, car très peu d’entreprises ont répondu présent :

« Plus d’une dizaine [!] d’autres [entreprises] nous ont fait part également de leur intention de nous soutenir »,

s’est vanté Laurent Fabius qui a été contraint à préciser que le gouvernement a déjà prévu que 60 % des dépenses des entreprises soient déductibles des impôts donc, in fine, payées par le contribuable.

La « conférence sur le climat », à laquelle viendront des oligarques venus du monde entier pour un coût écologique énorme (avions, taxis, etc.), ainsi que des centaines de journalistes, etc., se déroulera en décembre prochain.

gaz à effet de serres1975-2015

Les conférences internationales menées jusqu’ici sur le sujet du « réchauffement climatique » se sont achevées par un échec global comme en témoignent les chiffres sur les données évoquées par les traités.

Le premier sommet du genre s’est déroulé à Rio en 1992 ; en 1997 a été adopté le Protocole de Kyoto, puis les événements mondialistes se sont multipliés jusqu’à devenir des rassemblements annuels des responsables de la situation : Cancun (2010), Durban (2011), Doha (2012), Varsovie (2013), Lima (2014).

annonce-jn-escrologie-B

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s